.

.

TOPS 10

TOPS 10

20ème Corrida Pédestre d'Aulnay-sous-Bois (93)

Mercredi 11 novembre 2009

Cela fait 7 mois que je n'ai pas parcouru cette distance du 10 km. Je sais que j'ai perdu beaucoup de vitesse par rapport à avant. Mon premier objectif est très modeste. Finir en moins de 50 minutes car mon dos me bloque toujours et je ne peux pas trop rallonger mes foulées, ce qui cause mon manque flagrant de vitesse.

On commence par la course de Lucas qui va parcourir la distance de 1,100 km. Après un échauffement, Lucas se place sur la ligne de départ à 13h30. Il y a plus de 100 coureurs au départ de cette course.
Le départ est donné. Lucas part assez vite. Il double beaucoup d'autres enfants. Au bout de la première ligne droite de départ, les enfants font demi tour pour une autre ligne droite de 600 mètres. Lucas a des petits coups de mou. Il ralentit un peu. Je dois le motiver en lui donnant des objectifs à doubler. Chose qui l'aide pas mal. Il ramasse pas mal de gamins partis trop vite et qui commence à galèrer. Puis au bout de cette longue ligne droite, il fait à nouveau demi tour pour prendre la direction de la ligne d'arrivée. Je cours toujours à quelques mètres de lui puis il pique sur la droite où il reste 50 mètres pour franchir la ligne d'arrivée. Mais il ralentit sur ces 50 mètres et se fait doubler par 5-6 autres enfants. Il franchi la ligne d'arrivée 78ème/121 en 5'25''. Une médaille, un tee-shirt et un pain au chocolat viennent le récompenser.

Après un échauffement de 4,400 km, je vais me placer sur la ligne de départ. Nous sommes près de 150 partants. Le parcours se fait en grande partie dans le Parc paysager Robert Ballanger d'Aulnay-sous-Bois. Il y a une petite boucle, une moyenne boucle et deux grandes boucles à faire.

Il est 15 heures et c'est parti. On commence par une ligne droite sur la route et qui nous mène juste à l'entrée du parc Robert Ballanger. Je pars beaucoup trop vite pour ma petite condition physique. Je me retrouve dans un petit peloton qui talonne celui des leaders. Mon passage au km 1 se fait en 3'50''. Beaucoup trop vite pour moi. On ressort ensuite du parc et c'est parti pour une longue ligne droite d'1 km qui nous refait passer sur la ligne de départ puis demi tour et on reprend dans le parc Ballanger pour la moyenne boucle. On commence par une côte de 200 mètres qui casse bien les pattes. Et je pense qu'il faudra encore la faire à deux reprises pour les deux grandes boucles ! Je me fais doubler par deux coureurs dans cette montée. Après ça descend un peu jusqu'à la sortie du parc.

On refait cette ligne droite d'1 km pour un nouveau passage sur la ligne de départ et on enquille pour la grande boucle. A nouveau cette côte de 200 mètres où je perds encore quelques places. En haut j'arrive à récupérer un peu et à rallonger mes foulées (mais pas trop quand même). Puis au lieu de prendre sur la gauche pour quitter le Parc comme au tour précédent, on continue tout droit avec un faux plat qui me paraît long, surtout que plus on avance plus il y a du vent de face. On tourne sur la gauche et ça descend jusqu'à la sortie du parc. Troisième passage sur la ligne de départ et on se dirige ensuite vers la dernière grande boucle.

Au pied de la côte j'aperçois ma femme et mon fils. Mon fils Lucas se met à courir à mes côtés dans cette difficultés. Il me m'achève le moral ainsi que celui des deux coureurs se trouvant derrière moi, car il nous est impossible de lâcher mon fils qui court aussi vite que nous. Puis quand j'arrive en haut de la côte mon fils s'arrête. On descend un peu avant d'arriver sur ce faux plat venteux et on quitte le parc Ballanger pour la dernière fois. J'entre sur la fameuse ligne droite pour la quatrième et dernière fois. Au passage sur la ligne de départ, je retrouve à nouveau Lucas qui se met à nouveau à courir à mes côtés. Mais comme physiquement je ne suis pas trop au top et que ça travaille sur le mental de le voir à mes côtés, je lui demande de s'arrêter. Au bout de cette ligne droite je me fais doubler par un coureur et j'essaie de lui prendre la foulée. On fait demi tour et il reste environ 250 mètres jusqu'à l'arrivée. J'arrive à trouver quelques forces pour accélérer et je redouble le coureur avant de franchir la ligne d'arrivée 81ème/149 en 47'07''. C'est très loin de mes temps d'il y a deux ans (+ 8 minutes) mais c'est un peu encourageant quand même.

Aucun commentaire: