.

.

TOPS 10

TOPS 10

La Foulée de Moret Seine & Loing (77)

Dimanche 9 mai 2010

Après quasiment une semaine sans entraînement, aujourd'hui je prends la direction du sud de Fontainebleau pour cette course en ligne qui part d'Ecuelles et qui arrive à Champagne-sur-Seine. Vu que la course est loin de la maison, je dois me lever tôt pour arriver à la ville d'arrivée vers 8h15. Je récupère mon dossard, le numéro 91 et le tee-shirt souvenir de la course. Des bus nous attendent et nous transportent jusqu'à Ecuelles, lieu du départ.

Une fois à Ecuelles, je pars m'échauffer sur environ 5 kilomètres. J'ai un mauvais ressenti sur mes sensations. Mes jambes sont sans tonus. Enfin ce n'est pas que mes jambes, c'est moi en général. Et avec le manque d'entraînement, la course risque d'être un peu galère pour moi. Après avoir vu et encouragé le départ de la course handisport, je vais me placer derrière la ligne de départ. Je retrouve Sophie et Solenn. A la base mon objectif était de suivre Sophie le plus longtemps possible mais finalement ce n'est pas gagné pour moi, avec mon état de forme !
10 heures, le départ est donné. C'est sur une longue descente qu'on débute la course. Vu que ça descend bien, je m'enflamme et je pars beaucoup trop vite sans m'en rendre compte. Si ça pouvait descendre sur toute la course ça m'irait pas mal. Mais malheureusement pour moi ce n'est pas le cas. Une fois en bas on tourne sur la droite et on se retrouve sur le quai du canal du Loing. Je passe au km 1 en 3'38''. Beaucoup trop rapide pour moi. Solenn me double et je ne peux m'accrocher que quelques dizaines de mètres ... et encore !
Mon rythme baisse ensuite nettement. Je suis essoufflé et je n'arrive pas à trouver un rythme régulier. Par contre le parcours est très agréable. Au km 2 on traverse la jolie ville de Moret-sur-Loing. Une vraie carte postale ! Mais comme je crains toujours les entorses, je n'aime pas trop les zones pavées. Mais c'est un régal pour les yeux (moins pour les jambes). On quitte des yeux le Loing pour traverser la ville de Veneux-Les-Sablons. Il y a des lignes droites assez longues, peu de virage, c'est bien pour éviter les relances.
Juste après le km 4, rue du Viaduc, ça monte un petit peu, mais je ne suis pas bien. Sophie me rattrape. J'arrive à rester avec elle mais juste avant le ravitaillement au km 5, je dois lever nettement le pied. Décidément je suis dans un jour sans. Je me retrouve seul. On ne longe plus le Loing mais dorénavant on longe la Seine. Je me répète mais le parcours est vraiment sympa, même si j'ai l'impression que ce n'est pas vraiment plat. J'ai le sentiment que des portions sont en léger faux plats. Mais c'est peut-être le manque de forme qui me fait ressentir ça.
Ensuite la commune de Thomery est traversée toujours par les bords de Seine. Un léger vent de face nous attend à la sortie du chemin ombragé. De loin j'aperçois Sophie qui a déjà plus de 200 mètres d'avance sur moi. Au bout de cette ligne droite, virage sur la droite et pour marquer la sortie de Thomery et l'entrée dans Champagne-sur-Seine, une belle côte se trouve au km 8. Il s'agit d'un passage de pont bien raide sur 200 mètres, puis on repique sur les bords de Seine en direction du stade où est jugée l'arrivée.

J'essaie de m'accrocher comme je peux, mais je trouve que j'ai beaucoup de mal à rester dans la foulée des coureurs devant moi . Ensuite j'entre dans le stade Paul Hebras à Champagne-sur-Seine et je rejoins la piste d'athlétisme. Il faut faire les trois quart d'un tour de piste. En regardant sur la droite je vois l'arche d'arrivée. Habituellement j'arrive toujours à lancer un sprint ou au moins à accélérer assez nettement. Mais aujourd'hui mes jambes ne répondent pas du tout. Je franchis la ligne d'arrivée 127ème/395 en 44'57''.
Je n'ai pas réussi à m'accrocher à la foulée de Sophie, ce qui était mon objectif mais je fini quand même sous les 45 minutes, ce qui me console un peu. Et même sans être en forme, que c'est bon de pratiquer la course à pied ! Prochaine course dimanche prochain dans le Val de Marne à Choisy-le-Roi. J'espère être plus en forme.

3 commentaires:

yves a dit…

Jeff, bravo pour ton blog, je ne te félicite pas pour ton bon esprit!? puisque c'est la norme dans ce sport... Merci pour la photo, dossard 298. J'ai fait la foulée de Moret pour des raisons sentimentales, je préfère les courses nature, qu'est ce que j'en ch... sur le bitume! Bonne convalescence, à bientôt pour la "bagarre" autour des 40', à Bois le Roi ou Cesson par exemple. Je te conseille la foulée des laveuses en juin pour l'ambiance.

Le blog de mes courses hors stade a dit…

Merci Yves. Oui je connais Bois le Roi et il est possible que j'y retourne. On se croisera certainement encore sur une autre course. J'en fais quasiment tous les week end sauf quand mon dos m'y empêche.

Sophie a dit…

quand je t'ai vu partir ce jour là je me suis dis: wahou! il a la patate! lool! j'ai cru que je ne te rattraperais jamais!
j'ai trouvé que c'était une belle course!!
j'ai fais les laveuses aussi! très sympa! mais dur dur!! ;o)