.

.

TOPS 10

TOPS 10

Marathon relais Marn & Gondoire (77)

Dimanche 13 juin 2010

Deux jours après ma très décevante prestation à la Foulée Melunaise, je ne vais pas bien loin puisque je vais participer au marathon relais Marn & Gondoire qui débute et s'achève dans le parc de Rentilly à moins d'un kilomètre de mon domicile. Hier je suis allé retirer nos dossards. Nous allons porter le numéro 12. Il y a 125 équipes d'inscrites. Ça fait du beau monde. Ensuite nous nous sommes tous donnés rendez-vous pour la distribution des dossards et les dernières consignes. Jean-Marc va débuter le relais entre Rentilly et Thorigny sur 7,730 km, Frédéric prend le second relais entre Thorigny et Dampmart sur 7,290 km, David entre Dampmart et Chalifert sur 7,600 km, Laurent entre Chalifert et Chanteloup sur 10,120 km et moi pour finir le relais entre Chanteloup et Rentilly sur 9,455 km.

Ce matin vers 8h30, je retrouve Jean-Marc au parc de Rentilly et je l'accompagne un peu pour l'échauffement. Puis à 9h00 c'est le départ de la course. Le temps est super agréable, idéal pour la pratique de la course à pied. Ciel bleu, pas trop chaud, pas de vent. Parfait ! Avant de me rendre sur mon point relais à Chanteloup, j'encourage Lucas qui fait une course sur 500 mètres Il se débrouille bien mais sur la fin je suis obligé de le pousser un peu (pas physiquement évidemment) pour qu'il finisse bien car il a du mal à rester concentré sur sa course. Il finit 8ème/16 en 2'43''. C'est bien. Après avoir eu sa médaille au cou, on m'amène à Chanteloup.

L'attente est longue mais surtout stressante. L'objectif que nous nous sommes donnés hier est de finir la course en 3h05. C'est un objectif accessible mais faut pas se rater car le parcours est super sélectif. Il y a peu de plat. Après trois quart d'heure d'attente je me place au niveau du passage de témoin et je vois arriver Laurent qui est parfaitement dans les temps. Il me remet la clé-témoin et c'est parti pour moi.

Je prends la direction de Conches distante de 1,940 km. La première partie est en descente. J'essaie de ne pas partir trop vite pour éviter le piège et me griller d'entrée. Puis une petite côte et des faux plats me mènent jusqu'à la mairie de Conches. J'ai remonté quelques coureurs. A Conches je prends un petit ravitaillement en eau puis direction Guermantes situé à 900 mètres. Je me fais doubler par deux équipes qui ont des relayeurs à chaque mairie. Alors je n'essaye pas de les suivre. Je calque ma course sur un coureur porteur d'un tee-shirt bleu, qui me prend des mètres en descente mais que je remonte à chaque côte. Guermantes a été rebaptisé en Guermantes-plage. C'est sympa comme animation. On se croirait vraiment à la plage avec les transats d'installés sur une plage artificielle.

Après Guermantes il y a un long faux plat descendant avant une bonne côte vers Bussy-saint-Martin situé à 3,2 km de Guermantes. Dans ce long faux plat descendant, je me rapproche du coureur vêtu en bleu mais je n'arrive pas à le reprendre. Par contre dès qu'on prend la côte je le passe et fait l'ascension devant. Je suis surpris mais pour l'instant les côtes sont toutes bien passées. Pourvu que ça dur !!!

Tout en haut de cette côte c'est la longue descente vers la vallée de la Brosse et évidemment le coureur m'a repassé. Je m'accroche et je parviens à le suivre. Puis c'est la plus grosse difficulté sur ma partie du parcours. Une longue montée vers Collégien. Je suis repassé devant et je parviens à creusé l'écart. En me retournant je vois un autre coureur qui revient rapidement sur moi. Ça fait franchement du bien de me retrouver en haut de la montée et j'entre à ce moment là dans Collégien.

Le parcours n'est pas facile mais il est super agréable. Un peu après le passage du point-relais, je me fais doubler par le coureur qui revenait fort derrière moi. Je ne peux pas le suivre, mais de loin j'arrive à apercevoir la grille d'entrée du parc de Rentilly. Hormis la longue côte entre Bussy-saint-Martin et Collégien, j'ai réussi à conserver le même rythme tout le long de la course. Un petit regard derrière moi. Le coureur en bleu est très loin. Je suis sûr de conserver ma place actuelle jusqu'à l'arrivée.

Dès que j'entre dans le parc de Rentilly, je retrouve Laurent qui a rejoint l'arrivée en voiture. Il m'accompagne en courant sur les 700 derniers. Je pensais qu'il suffisait d'aller tout droit vers la ligne d'arrivée, mais une fois arrivé à proximité de cette ligne, les organisateurs nous on réservé une petite boucle de 300 mètres pour faire les 42,195 km, distance officielle d'un marathon. Je donne tout ce qu'il me reste et je franchis la ligne d'arrivée 11ème/121 en 3h06'01'', 2ème de notre catégorie.
Une petite plaque souvenir de la course en main, un mollet qui a tenu le coup et une mauvaise course à Melun oubliée, je suis bien content de notre course collective du marathon de Marn & Gondoire. Avec Laurent, on retrouve David qui est également venu nous rejoindre. Un bon petit ravitaillement final permet de nous regonfler. Prochain rendez-vous pour moi, les 6 jours de Toul (54), du 20 au 26 juin.

Aucun commentaire: