.

.

TOPS 10

TOPS 10

6èmes Foulées Villenogarennoises (92)


Dimanche 7 novembre 2010
Après la bonne douche reçue sur la parcours du Marseille-Cassis de la semaine précédente, aujourd'hui, c'est encore une pluie moins forte mais plus fraîche qui m'attend pour ce 10 km à Villeneuve-la-Garenne. Ce matin, je pars à 8h45 pour me rendre au Parc des Chantereines. Je vais y retirer mon dossard dans les petits chalets à l'entrée dudit parc. J'ai le numéro 150. La pluie est fine mais il ne fait pas très chaud. Après m'être préparé, je vais m'échauffer dans le Parc des Chantereines sur une partie du parcours. Vu qu'il ne fait pas très chaud, je m'échauffe sur plus de 6 kilomètres.

A 10h30, nous sommes un peu moins de 200 coureurs sur la ligne de départ. Le parcours va intégralement se dérouler dans le Parc sur ses allées. Le départ est donné. Ça part assez vite. J'arrive à accrocher le groupe de tête. On commence par une petite boucle sur les allées goudronnées et étroites. Je suis en dernière position du groupe mais je lutte pour ne pas me faire décrocher. Ça galope bien devant. A la fin de cette toute petite boucle, on prend la côte qui nous mène vers la grande boucle qu'on doit faire à deux reprises.
Dans cette côte, je lâche définitivement prise et je laisse partir le groupe de tête. En levant la tête je me rends compte que l'écart se fait très rapidement. Une fois en haut de la côte, on bascule aussitôt dans la descente qui est assez rapide. En bas, il y a un virage serré sur la gauche et je quitte les chemins goudronnés pour des chemins de terre recouverts de nombreuses feuilles mortes. Dans ce virage serré, à cause de la vitesse et du tapis de feuilles, je rate ma trajectoire et je prends très large. Le coureur qui se trouve juste derrière moi fait la même erreur. Après il faut faire un nouvel effort pour se relancer. Je passe au km 1 en 3'34''.
La pluie est vraiment très froide. Le chemin est très sinueux et finalement il n'y a que très peu de plat. En effet, le parcours est un enchaînement de faux plats avec de très nombreuses relances assez usantes. Il faut également faire attention aux rails du train touristique du parc qui sont très glissantes et que l'on croise à certaines reprises. Je perds quelques places. Je me sens assez fatigué, certainement suite au Marseille-Cassis de dimanche dernier. Mais quand je me rends compte que je perds trop de vitesse, j'arrive à me concentrer et à me relancer, limitant les dégâts. Je me retrouve ensuite à nouveau sur un très long chemin en dur tout droit suivi d'une montée avec des virages. J'en termine avec cette première grande boucle et j'entame la seconde identique.
Je passe à nouveau où j'ai raté mon virage la première fois, mais vu qu'on passe à cet endroit en arrivant en face et non en tournant, ce coup ci ça passe sans aucun problème. Les faux plats sont toujours aussi présents ainsi que les très nombreux virages. Je passe au km 5 en 19'13''. C'est assez loin de mes meilleurs temps de passage. Je me retrouve seul avec un groupe qui est encore assez loin derrière moi mais que je vois faire une partie de son retard. Je me retrouve sur un chemin de terre dans une côte et j'entends les pas de mes poursuivants se rapprocher. Je bascule en haut juste devant eux et je peux faire la descente devant, mais une fois en bas je me fais presque aussitôt doubler.

Une fois passé par mes concurrents, j'arrive à me positionner juste derrière eux et ainsi à hausser ma vitesse. Je m'accroche le plus longtemps possible mais au bout d'un moment, sur la longue partie droite sur le chemin en dur et sous une pluie qui a redoublé de puissance, je les laisse partir. Dans la dernière côte de cette boucle je me fais rattraper par deux autres coureurs mais là j'arrive plus facilement à m'accrocher à eux. A la fin de cette boucle, on prend une nouvelle côte qui m'amène au km 9 où je passe en 35'21''. Je passe une première fois sur la ligne d'arrivée et il ne reste plus qu'une toute petite boucle. Je me suis fait lâcher par les deux coureurs mais en me retournant je me rends compte que j'ai beaucoup d'avance sur celui qui se trouve derrière moi.

Je fais cette boucle en terminant assez vite. Un dernier coup d'oeil derrière moi pour me rassurer puis je franchis la ligne d'arrivée sous les applaudissements des spectateurs, qui malgré la pluie bien fraîche, sont restés assez nombreux pour nous encourager. Je termine 23ème/186 en 39'17''. Ça va je suis assez content de mon chrono. Prochaine course, jeudi 11 novembre pour les 10km d'Aulnay-sous-Bois. Je passe au ravitaillement final avec barre énergétique, abricots secs en sachet, bouteille d'eau, bananes, ..., et tee-shirt technique souvenir. C'est très sympa une course entièrement dans un parc. Mais ça doit l'être encore plus sous le beau temps.

2 commentaires:

Jonathan a dit…

décidement la pluie ne semble pas t'épargner! mais c'est parfois plus agréable qu'un soleil de plomb en plein été! bravo!

Jeff a dit…

Merci beaucoup Jonathan
En ce moment le climat n'est pas clément mais c'est aussi un temps que j'affectionne particulièrement mais sans le vent. Je pense que c'est comme toi qui pratique ce sport a un excellent niveau!!!