.

.

TOPS 10

TOPS 10

14ème Course de Noël de Château-Thierry (02)

Dimanche 9 décembre 2012

Nouvelle journée de compétition en ce dimanche, histoire de ne pas perdre les bonnes habitudes et je prends la direction de l'Aisne à Château-Thierry pour une course assez particulière car elle est composée de 6 boucles identiques dans le centre ville avec départ et arrivée Place Victor Hugo. 6 boucles de 1,230 km plus une petite ligne droite supplémentaire de 20 mètres pour franchir la ligne d'arrivée, ce qui fait un total de 7,4 km.

J'arrive sur place vers 13 heures et j'ai largement le temps, sachant que le départ de ma course est prévu à 16h00. Il fait très froid (1-2 degrés), il y a du vent et aussi il tombe une petite bruine. Je me suis stationné sur le parking prévu pour les coureurs au gymnase Brossolette où les récompenses et le buffet auront lieu vers 17h15. En attendant mes deux acolytes de club, je vais sur la Place Victor Hugo et je retrouve Sandrine, la ptite femme de Fabrice, tous deux membres de l'ACPO. Aujourd'hui il n'y a que Sandrine qui va participer à la course, Fabrice étant d'astreinte au boulot. C'est bête !


Après que Sandrine ait tenté de ''refourguer'' son café à qui en voulait (!!!), je retrouve Franck puis Nico qui arrive avec son père. Dès que Franck est arrivé, le speaker lui tend déjà la micro. Quelle star !!! On a retiré nos dossards à l'école maternelle qui se trouve sur cette même Place. J'ai le dossard 64, Nico le 65 et Franck le 126. On se prépare aux véhicules puis on part s'échauffer sur le circuit pour le reconnaître. On fait 4 tours de circuit. C'est roulant mais il faut faire attention aux virages rendus glissants avec la pluie.


L'an dernier j'étais venu ici même participer à cette course et j'en avais conservé un très bon souvenir. L'organisation avait été chaleureuse et parfaite. Mon temps était de 28'57''. C'était une bonne moyenne en vitesse alors cette année mon objectif va être de poursuivre sur ma lancée des semaines passées et de continuer à progresser, donc à faire mieux que l'an dernier. On verra bien.


A 15h55, on va se placer derrière la ligne de départ. Nous sommes en deuxième rideau derrière le club de l'ACPO qui est venu en force. Le départ est sur les quais, Place Victor Hugo. A 16h00, le départ est donné. On fait le tour de la place et on en sort sur la droite par la Rue des Ecoles. Le début de course est parti assez rapidement. Comme à mon habitude, je suis parti aussi vite et j'ai pu me faufiler et me placer correctement après une centaine de mètres de course. Au bout de la Rue des Ecoles, on tourne sur la droite pour la première des deux lignes droites, Rue Paul Doucet, qui fait environ 300 mètres. A cet endroit là on a le vent de face.

On va jusqu'au niveau du gymnase Brossolette et c'est à cet endroit là que Franck me passe et me dit de m'accrocher. Je suis assez facile mais il m'est totalement impossible de m'accrocher à lui sauf dans mes rêves. Et encore ! Au gymnase, on prend un virage à tête d'épingle sur la gauche pour la seconde ligne droite, Quai Coutellier. Elle mesure plus de 350 mètres et maintenant le vent est de dos. Après avoir fait les 3/4 de cette ligne droite, c'est au tour de Nico de me passer avec un petit mot d'encouragement. Ensuite, on tourne sur la gauche, Place des Granges et on poursuit tout droit, Rue des Granges. Je passe au km 1 en 3'24''. On continue tout droit jusqu'à la place du départ. Je boucle mon premier tour en franchissant la ligne de départ qui est sur le Quai Amédée Couesnon, au niveau de la Place Victor Hugo. Je pense qu'il y a une vingtaine de coureurs devant moi. Au niveau de cette Place, il y a beaucoup de spectateurs et d'accompagnateurs qui nous encouragent.

C'est parti pour le second tour. J'ai trouvé mon rythme de croisière en me calant à un peu plus de 15 km/h (hormis le premier kilomètre mais ça s'explique par le fait de se faire sa place et donc être un peu plus à la bagarre d'entrée). Dans la seconde ligne droite, je perds quelques places mais je reste dans leur allure. Depuis que je ne me calque plus sur les autres coureurs, j'arrive à conserver une vitesse plus élevée de façon constante. Le km 2 est franchi en 7'13''. On prend la direction de la Place et je boucle mon second tour. Je n'ai pas de nouvelles de Franck et Nico mais j'espère qu'ils ont remonté quelques places. On me signale que je boucle ce second tour à la 21ème place. Je reviens progressivement sur un coureur qui m'avait passé au tour précédant. Km 3 en 11'07''. C'est au bout de la seconde ligne droite que je finis par revenir sur lui, le passer aussitôt et surtout le décramponner. Un trou s'est formé devant moi ainsi que derrière moi, sauf la présence du coureur que je viens de doubler. Je n'ai plus qu'à penser à rester bien dans mon rythme jusqu'au bout. La fin du 3ème tour se profile. Il commence à faire de plus en plus sombre.


Le vent a un peu baissé. Je pensais courir avec les gants mais en fin de compte j'ai bien fait de ne pas les mettre car je suis bien sans. Nicolas est lui parti avec gants et bonnet. Son père s'est placé à la sortie de la Place Victor Hugo et à chacun de nos passages, il nous encourage et nous prend en photo. Ce coup-ci, le trou est fait derrière moi. Je double des retardataires à qui je prends un tour. J'espère moi-même ne pas me faire prendre un tour par les premiers et par mes copains de club ! Km 4 en 15'02''. Je continue à bien aller et ça aide aussi psychologiquement de doubler les retardataires car je vois une grosse différence de vitesse. Des gens postés à leur fenêtre nous encouragent. 4ème tour terminé et quelques dizaines de mètres plus loin je passe au km 5 en 19'03''. Un nouvel encouragement du père de Nico. Km 6 en 23'04''. Dans ce tour là, à environ 300 mètres de la fin, le vélo qui devance le leader de la course me double. J'essaye de le suivre pour ne pas me faire doubler par le premier coureur. D'ailleurs c'est à ce moment là que je double Sandrine et lui prend un tour. Mais au moment même où je passe la ligne de départ, le premier me double et va tout droit pour franchir lui la ligne d'arrivée. Moi je prends sur la gauche pour entamer mon dernier tour.

Il reste un peu plus d'un kilomètre et au niveau classement je ne risque plus rien. Ni de perdre une place, ni même d'en gagner une. En fait, j'aurai fait 4 tours sur 6 seul. Un petit contre la montre individuel ! Je ne perds rien au niveau temps dans ce dernier tour. La pluie recommence à se faire ressentir. Place des Granges, Rue des Granges où je passe au km 7 en 27'09''. Puis j'entre sur la Place Victor Hugo. Je passe sur la ligne de départ et je vais tout droit ce coup ci pour terminer la course 20ème/134 en 28'13''.


28'13'', ce qui fait 15,74 km/h et surtout 44 secondes de moins que l'année passée où j'étais en bonne forme. C'est très prometteur pour la suite. Je termine 6ème sénior. Franck a terminé 4ème en 24'30''et 2ème V1. Il a pour la troisième course de suite perdu le podium au classement scratch au bénéfice d'un coureur local ! Nico quant à lui a terminé 5ème en 25'30'' et 1er espoir. Sa place de vainqueur dans sa catégorie, il la doit à une lutte finale de haut vol car une bagarre a fait rage sur les 200 derniers mètres de la course et il est resté maître dans le sprint final, battant le second espoir d'une petite seconde. Sandrine a terminé 83ème en 36'11'' et 3ème sénior femme. Au ravitaillement d'après course, je prends deux chocolats chauds. On nous offre une boîte de gâteaux en cadeau. On va ensuite faire 4 nouvelles boucles de ce circuit en guise de récupération. Là la pluie tombe bien et il fait bien noir dorénavant.


Direction ensuite le gymnase Brossolette pour la remise des récompenses. Mais avant il y a un tirage au sort. Malheureusement, nous avons trop traîné lors de notre récup et on ne nous a pas donné de ticket pour y participer alors nous attendons que ce soit terminé et ensuite c'est vraiment la cérémonie des récompenses.


Nicolas monte sur la plus haute marche dans la catégorie Espoirs et lui qui espérait ne pas parler au micro a dû pourtant dire quelques mots. Il a gagné une bouteille de champagne et une boîte de chocolats.





Franck est monté sur la deuxième marche du podium en catégorie V1. Il a gagné une boîte de chocolats.




Une fois cette cérémonie achevée, place au très bon buffet qui nous est offert. Franchement c'est très bon et ça va nous servir de repas pour le soir même s'il est encore tôt. Il y a pas mal de choix et tout est bon. De petites verrines ont été cuisinées en guise de dessert. Une nouvelle journée encore fort sympathique de course à pied qui s'achève. On récupère nos véhicules sous la pluie battante et on quitte la Picardie, direction la Seine-et-Marne. Et merci au papa de Nicolas pour les photos.


2 commentaires:

Bernard a dit…

Super buffet, super chrono

Jeff a dit…

Super buffet, super course, super ambiance. On a passé un très bon moment tous les trois.