.

.

TOPS 10

TOPS 10

10ème Trail des Moulins de la Vallée de Cisse (41)

Samedi 11 mai 2013


C'est parti pour un grand week-end trail en région Centre. En effet, je me rends dans la Région de ma soeur (qui habite Orléans), plus précisément en Loir-et-Cher aujourd'hui et dans le Loiret demain matin pour faire deux trails courts. Donc aujourd'hui direction Molineuf, qui se situe à côté de Blois pour participer au Trail des Moulins de la Vallée de Cisse. J'arrive sur place assez tôt et une fois stationné sur le parking se trouvant en hauteur du village, réservé pour les coureurs, je descends au Parc du Moulin des Charmes où tous les départs et arrivées des courses auront lieu.



Je vais m'inscrire et on me donne le dossard numéro 404 et on nous offre un tee-shirt technique blanc au logo de la course. Je pars ensuite m'échauffer sur 4,4 km tranquillement. Je ne connais pas le parcours mais on nous dit qu'il y a une rivière à franchir en passant dans son lit à un kilomètre de l'arrivée. Ça promet d'être un peu sportif ! Il fait un beau soleil et un ciel bien bleu. Je suis loin de la région parisienne, mais je retrouve par hasard un coureur que j'ai connu il y a 2-3 ans sur une course et que je revois de temps en temps. Que le monde est petit ! On fait un brin de causette en attendant le départ de la course, qui aura lieu à 16h00 pour ma part.



A chaque départ de course, les 4 parrains de cet événement sont présents. Et il ne s'agit pas de n'importe qui. Marie-Amélie LE FUR, triple médaillée aux jeux paralympiques 2012 à Londres (or sur 100 mètres, argent sur 200 mètres et bronze en longueur), Emilie MENUET, Podium en marche athlétique aux championnats de France 2011, 2012 et 2013, 8ème aux championnats d'Europe Espoirs et recordwoman du 20 km marche espoir, Mélanie CELLIER, championne de France cadette, junior et espoir en heptathlon, championne de France 400 m haies en sénior et Romain COLLENOT-SPRIET, champion d'Europe espoir 2012 de cross par équipe, champion de France de cross court 2013 et recordman junior du 10 km route en 2011.





A 16 heures le départ est donné. Nous sommes environ 150 coureurs au départ. On commence par faire deux tours de circuit dans le Parc du Moulin aux Charmes. C'est un petit circuit de 300 mètres environ sur herbe et terre. Il y a des parties un peu glissantes. Puis nous quittons ce parc pour monter sur la route et descendre jusqu'à la rivière. On passe sur le pont piéton et de l'autre côté, on commence à monter très longtemps. La côte n'est pas très raide mais elle monte non stop pendant 2 kilomètres. En haut, on s'engouffre dans la forêt et ses chemins monotraces. Il faut éviter les branches pour la tête et les troncs couchés au sol pour les jambes.



Ça ne se passe pas mal mais après la mi-course c'est beaucoup plus dur. Il y a plusieurs côtes très raides à gravir entre les arbres. Les jambes brûlent. Une fois en haut on tourne sur la gauche sur un chemin légèrement descendant, mais la relance est vraiment dure. Une fois à peu près relancé, je dois malheureusement tourner sur la droite et une nouvelle jolie côte à monter. En haut il faut récupérer vite. Puis nous quittons la forêt pour trouver la route qui descend.


On descend assez longtemps et on se rapproche de la fameuse rivière que nous avons franchi tout à l'heure en passant le pont. Mais là il va falloir la traverser les pieds dans l'eau. Je prends mon téléphone en main pour essayer de prendre en photo cette traversée pendant la course. Il y a énormément de spectateurs à cet endroit là. C'est assez spectaculaire ce moment de la course. (au cas où un coureur aurait la bonne idée de chuter !!!) Ça y est j'y suis. Attention de ne pas tomber surtout quand on descend dans l'eau car la descente de la berge est très boueuse. Une fois dans le lit de la rivière, l'eau monte jusqu'au niveau des genoux puis on ressort de l'autre côté avec tout autant de boue.



Une fois de l'autre côté je tourne sur la gauche pour retourner vers le Parc du Moulin aux Charmes. Les chaussures sont super lourdes. Au début je suis seul, mais sur le dernier kilomètre, je n'arrive pas à digérer cette rivière et je perds pas moins de quatre places, alors qu'habituellement j'arrive à terminer fort. On quitte la route pour entrer dans ce Parc. Dernier virage à droite et c'est tout droit jusqu'à l'arche d'arrivée. Je termine cette course 15ème/147 en 37'15.




Je retourne à la voiture pour changer de vêtements ainsi que de chaussures et je pars directement courir un peu pour faire ma séance de récupération. Les tendons sont un peu raides. Puis je retourne au Parc pour voir les autres coureurs arriver et également assister à la cérémonie des récompenses aux sons des Cors de chasse. Voilà la première étape trail du week-end effectuée. Maintenant direction Orléans en vue de la course de demain matin.

Aucun commentaire: