.

.

TOPS 10

TOPS 10

La Badinguette du Château de Ham (80)

Vendredi 24 mai 2013

Quel mois de mai ! C'est par un véritable déluge que je pars dans la Somme pour participer à la course de la Badinguette. Elle se situe dans la ville de Ham et est organisée par l'US Ham Triathlon, Cap 21, les 24h d'Eppeville et les ''Amis du Château''. Le lieu de départ est prévu au niveau du château et j'arrive sur place assez tôt, mais comme bon nombre de coureurs, nous restons dans les voitures en espérant que ce déluge qui dure maintenant depuis plusieurs heures, cesse enfin. De plus, il fait très froid.


Je vais ensuite m'inscrire. On me donne le dossard numéro 17. On nous offre un cache-cou aux couleurs de la course. Je retourne à la voiture pour commencer tranquillement à me préparer et oh miracle une accalmie ! Je pars m'échauffer sur le circuit de la course. Il s'agira d'effectuer 4 boucles identiques en démarrant par le château, puis en descendant sur le chemin de halage et en remontant dans le parc du château. Le sol est gorgé d'eau. La boucle annoncée est de 1,750 km.




En ce qui concerne le château de Ham, il a servi de prison d'état et a ''accueilli'' de nombreuses personnalités qui ont marqué la France : Mirabeau, le Général Hoche, la Marquis de Sade, … et surtout Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III. Une plaque commémorative est présente au château concernant ce dernier qui a vu son séjour dans cette prison d'état du 8 octobre 1840 au 25 mai 1846.





Le départ de la course est prévu à 20h30, mais nous partons avec quelques minutes de retard. Il y a beaucoup moins de coureurs que l'an passé à cause des conditions météorologiques vraiment extrême. J'ai froid alors que nous sommes fin mai ! On fait un tour du parc mais les appuis sont très glissants puis nous descendons par des escaliers sur les bords de la Somme. Nous sommes obligés de courir sur l'herbe trempée tellement les flaques sont importantes et profondes sur le chemin. Nous montons un peu pour passer sur le pont qui enjambe la Somme et nous nous retrouvons sur la berge opposée pour revenir sur nos pas.





Il s'agit de la ligne droite la plus longue. Nous partons en direction d'Eppeville et tout au bout on passe sur un autre pont qui enjambe aussi la Somme pour revenir sur la berge initiale. Lorsqu'on arrive à proximité du château, nous courons dans les hautes herbes puis virage très serré sur la gauche. On ne voit plus nos pieds tellement les flaques sont profondes. Puis on monte pendant 70-80 mètres sur un chemin très boueux jusqu'au niveau du château. En haut ce sont des pavés au sol et nous passons sous la porte cochère du château. Les virages sur les pavés sont piègeux et nous nous retrouvons dans le parc. Premier tour terminé.



On descend à nouveau les escaliers pour retrouver le chemin de halage. Ce qui est bien de traverser la Somme et de courir des deux côtés c'est que tour après tour, on peut repérer les coureurs se situant de l'autre côté et jauger facilement des écarts. A l'issue du second tour je me sens mieux, le froid m'avait vraiment bloqué au niveau respiration au début. Les passages les plus durs dans cette course, ce sont la montée vers le château dans la boue et le parc qui est très très glissants. Je suis dans les 10 premiers de la course et ma position reste figée car je laisse à distance un coureur qui revenait dans un premier temps sur moi. Je termine la course 9ème/42 en 26'36''.



Je suis transi de froid. Après un passage bref au ravitaillement final, je regagne la voiture pour me mettre des vêtements chauds et surtout secs. Les chaussures sont ''inondées''. Je les bourre de papiers journaux afin de les sécher pendant la nuit. Je retourne ensuite vers la ligne d'arrivée où la cérémonie des récompenses a lieu.



Je quitte ensuite Ham après avoir mangé et je regagne l'Ile-de-France. Je suis chez moi vers 1h30 du matin.

Aucun commentaire: