.

.

TOPS 10

TOPS 10

La Badinguette à Ham (80)

Vendredi 6 juillet 2018

Un week-end à deux courses arrive à moi. En effet, avant mon 10 kilomètres des ''4 Saisons'' à Amiens ce dimanche matin, je vais commencer cette fin de semaine avec la course de la ''Badinguette'' dans la commune de Ham. Deux courses dans mon département de naissance, la Somme. Ce vendredi, je vais donc retourner participer à une petite course qui mérite d'être connue et où je suis déjà venu à deux reprises en 2013 et 2014. Une course plus nature que route avec beaucoup de passages herbeux, un faux-plat montant pour accéder à un pont, des escaliers à descendre et une courte côte. Le tout, sur un circuit court à effectuer à quatre reprises. Le départ de cette ''Course des As'' est prévu à 20h30. Auparavant, des courses pour les écoles d'athlétisme, les poussins et les benjamins, débuteront à 19h30, suivies de la course jeune sur 3,2 km à 20h10. L'US Ham Triathlon est l'organisateur de cette manifestation, bien aidé par ''Les Amis du Château'', ''Cap 21'' et ''Les 24h d'Eppeville''.


Pourquoi le nom de ''Badinguette'' ? La course a lieu sur le site du Château de Ham. Il ne reste qu'une partie infime de cet édifice, dont la Porte d'entrée, suite au dynamitage en mars 1917 par les Allemands. Sa construction avait débuté au 11ème siècle et par la suite, il a été transformé en prison d’État. Des célèbres prisonniers y ont séjourné dont Mirabeau, ou encore le Marquis de Sade. Le dernier d'entre-eux, le Prince Louis-Napoléon Bonaparte avant qu'il ne devienne Napoléon III, y est resté six ans entre 1840 et 1846. Il s'est échappé de cette prison d’État, déguisé en maçon, sous le patronyme de Badinguet, d'où le nom porté par cette course. Voilà pour le côté histoire de cette compétition.



Malgré une petite maladie que je traîne, j'arrive quand même sur Ham vers 19h30. Je suis tout d'abord passé par le stade de Chauny, où j'ai retrouvé quelques anciens copains de mon groupe d'entraînement lorsque je courais sous les couleurs de l'UA Chauny. J'ai récupéré de nombreux flyers du 10 kilomètres de Chauny qui aura lieu le dernier dimanche du mois d'août et que je distribuerai sur mes prochaines courses. Lorsque j'arrive derrière la Médiathèque de Ham où le village de la course est dressé, je retrouve mon pote Olivier que je n'avais plus vu depuis août 2017. Il est accompagné de sa femme et sa fille. Je revois également d'autres copains comme Sébastien (venu en famille comme d'habitude), Patrick, Jojo, toujours fidèle au poste en qualité de bénévole, Anaïs, Chloé, ...


Remplissage du bulletin d'inscription et en me retournant je vois l'arrivée à mes côtés de Laura. Ça me fait bien plaisir de la revoir. Elle fera figure de grande favorite sur cette course. Je récupère mon dossard numéro 17, puis je retourne à la voiture pour me préparer. Même si quelques nuages sont présents dans le ciel, il fait très lourd encore aujourd'hui. Je retourne avec Olivier et Laura.



Quelques minutes plus tard, je pars faire un tour complet du circuit avec Patrick en guise d'échauffement. Le parcours est identique aux deux années où j'ai participé à cette course. Mais le départ et l'arrivée sont décalées. En effet, comme il y a la fête sur la partie haute à côté de la Porte d'entrée du Château de Ham, ils se feront derrière la Médiathèque, le long du Canal de la Somme. Ce qui fait qu'on aura la première côte dès les premiers mètres de la course alors qu'avant, elle nous était proposée en fin de boucle. Le nombre de boucles reste le même, à savoir quatre. 





Laura nous sensibilise que ça va être l'heure de prendre le départ. Nous n'avions pas vu le temps passer. On se rapproche donc de la ligne de départ (qui sera également celle d'arrivée) située sur l'herbe le long du Canal de la Somme, entre la Médiathèque et le pied de la côte qui nous mènera vers les ruines du Château. L'organisateur nous détaille les différentes portions du parcours avec les pièges à éviter.


TOUR 1 :






Il est 20 heures 32 quand le départ simultané des courses de 3,2 km et 6,4 km est donné. Nous longeons tout d'abord le Canal de la Somme sur l'herbe. C'est parti vite devant. Laura est juste devant moi, Olivier un peu plus loin derrière. Aux avants postes, Patrick est déjà parti. Faut faire attention où mettre les pieds avec un sol inégal sous cette herbe.



Au bout de 100 mètres, il faut prendre un virage très serré sur la gauche, au moins à 135 degrés, avec la montée en direction du Château de Ham. Dans cette montée, je me cale dans la foulée de Laura qui monte bien vite. D'ailleurs, les coureurs partis comme une flèche sont rapidement rattrapés et rejetés à l'arrière. Quelques petits virages puis nous passons sous la magnifique Porte d'entrée de ce Château avec un sol pavé. Puis, nous en sortons pour arriver au niveau du Parc du Château avec un virage glissant à gauche puis à droite. A cet endroit, je passe devant Laura, nous sommes seuls. A la suite d'un autre double virage droite-gauche, nous entamons la descente vers le Canal de la Somme à l'aide d'un escalier pas ci facile à négocier. Une fois en bas, nous prenons un virage à 180 degrés pour continuer sur la gauche le long de ce Canal. Nous nous rapprochons tout doucement de deux coureurs, mais juste au moment de faire la jonction, Sébastien, qui était parti tranquillement, revient sur nous et double tout ce beau petit monde. Une petite montée nous amène sur la Rue du Général Leclerc qu'on ne prend pas vraiment, car on tourne deux fois à droite sur cette rue mais en restant sur le trottoir du pont qui enjambe ce Canal, juste avant de retrouver le Chemin de Halage opposé pour revenir sur nos pas mais donc sur l'autre rive.







C'est parti pour une ligne droite de 650 mètres entrecoupée par une légère courbe sur la droite tout du long du Canal de la Somme. Antoine passe devant moi. Je reste un peu avec lui, mais je crois que je suis parti un peu vite et je ne suis pas en mesure de lui prendre sa foulée. Je me rapproche du bout de cette ligne droite en arrivant sur la Rue de Noyon, où on ne reste pas plus longtemps que sur la Rue du Général Leclerc car on tourne deux fois sur la droite en enjambant le Canal de la Somme par le pont avant de retrouver le Chemin de Halage. J'en profite pour voir que Laura est dans ma foulée. Le sol est bitumé à cet endroit. Et ça reste comme ça jusqu'à ce qu'on arrive au niveau de la Médiathèque. Passage sous une petite arche composée de palettes, puis une cinquantaine de mètres plus loin, nous passons au niveau du ravitaillement et aussi de la ligne de départ. Nous sommes 4ème et 5ème au scratch.







TOUR 2:

Nous poursuivons donc sur cette partie herbeuse où je ne suis pas très à l'aise car j'ai un peu de mal à trouver correctement de bons appuis. On peut voir les derniers de la course qui se trouvent au même niveau que nous mais sur la rive opposée. Nous finissons par arriver à ce virage hyper serré sur la gauche qui nous amène au pied de la montée en direction du Château et de son Parc.






Je reste devant pendant toute cette montée, puis après les quelques virages qui nous conduisent devant la Porte d'entrée du Château, nous passons sous cette partie ''historique'' de la course. Je me fais déportée sur la droite suite à un mauvais appui sur un gros pavé. Au double virage suivant gauche-droite, Laura est repassée devant moi. Je me cale dans sa foulée puis vient le moment de descendre les escaliers.





En bas, ma relance sur la gauche est plus difficile qu'elle, mais je vois qu'elle ralentit un peu pour me laisser le temps de revenir. Par contre à ce moment là, un coureur de Cap 21 me double et revient juste dans sa foulée. C'est à ce moment là qu'elle redémarre. Je ne suis plus en mesure de revenir moi. Pas grave, je paye mon départ un peu trop rapide surtout avec mes petits moyens actuels. Passage par le pont de la Rue du Général Leclerc afin de revenir sur la rive opposée sur ce Chemin de Halage.





Les encouragements sont bien nombreux. J'entends très régulièrement des ''Allez Jeff'', ''Allez Laura'', ''Allez untel'', … Une petite course fort sympathique. Je lève le pied, me disant que je vais un peu me préserver en pensant à ma course de dimanche matin. J'avais espéré tenir un peu plus longtemps à cette vitesse, mais ça prouve que ma blessure n'est pas encore une histoire assez vieille. Sur cette longue ligne droite, un duo de coureurs me passe, juste avant que j'arrive sur le pont de la Rue de Noyon avec Olivier juste derrière moi. Nous sommes maintenant sur le Chemin de Halage avec sa partie bitumée. On discute un peu avec Olivier, puis j'essaye de rester un peu derrière lui. Nous passons sous l'arche faite de palettes et au passage du ravitaillement, j'attrape un gobelet d'eau juste avant de franchir la ligne d'arrivée pour la seconde fois. Je me trouve maintenant à la 9ème place.

TOUR 3 :

Patrick caracole en tête. Sébastien est seul second avec un peu plus loin Antoine. Laura est maintenant 5ème et Olivier 8ème. Je fais la centaine de mètres sur la partie herbeuse le long du Canal de la Somme, à quelques petits mètres d'Olivier. Puis, juste après le virage sur la gauche qui nous voit ensuite grimper en direction du Château, l'écart se creuse rapidement.





Mon passage sous la Porte d'entrée du Château et les virages suivants sont mieux négociés, mais c'est normal car ma vitesse est moins élevée.






Je contourne le Parc puis j'entame la descente des escaliers. Les marches sont distantes de deux mètres environ, ce qui coupe complètement le rythme. Lorsque je suis en haut, Laura a déjà entamé sa relance. Une fois en bas, à moi de me relancer, mais j'y vais tranquille.







Un coureur du club de Sud Aisne Athlé me passe. Puis, en arrivant sur la partie montante vers le pont, je tire un peu la langue mais ça va mieux une fois passé sur la rive opposé où je déroule. Je fais un bon footing. En fait, je ne peux pas vraiment plus ce soir. Un autre coureur est revenu à ma hauteur sans que j'essaye de m'accrocher à lui. 






Me voilà sur le pont opposé, celui de la Rue de Noyon afin de rechercher la partie bitumée du Chemin de Halage. Passage à côté du parking où je me suis stationné, puis de la Médiathèque et sous l'arche de palettes. J'ai le temps de parler avec Jojo qui m'encourage. Je termine ce troisième tour à la 11ème place alors qu'Olivier est toujours 8ème et Laura 6ème.

TOUR 4 :

Me voilà dans le dernier tour du circuit. De l'autre côté, je vois Patrick qui a bien entamé le sien, seul en tête. Il est tranquille mais ça avance bien. Quand à moi, je me rapproche de ce virage sur la gauche. Encore quelques mètres et je le négocie pour une dernière fois. Lors de cette ultime montée un nouveau coureur me double, me repoussant à la 12ème place.







Une fois la Porte d'entrée du Château franchie, je déroule un peu mieux dans le Parc. Depuis le tour précédent, j'ai commencé à doubler des coureurs à qui j'ai pris un tour. Je fais attention en descendant la partie en escaliers du parcours. Puis en bas, virage à gauche et la relance permet de bien se retrouver en rythme.






Je me place derrière deux coureurs qui ont un tour de retard sur moi lorsque je franchis le pont de la Rue du Général Leclerc avant de les doubler une fois sur la rive opposée. J'en double un autre un peu plus loin. J'entends toujours les encouragements venant de la zone d'arrivée qui se trouve pourtant de l'autre côté du Canal de la Somme. Je pense que ma 12ème place est assurée, car l'écart derrière moi semble suffisant pour que je n'ai pas besoin d'accélérer. Tant mieux, c'est comme si j'intégrais ma récupération dans ma course. Passage sur le Pont de la Rue de Noyon et me voilà dans la dernière ligne droite de la course. Je finis par franchir la ligne d'arrivée 12ème en 28'04'' au ralentit.











C'est moyen mais il y aura des jours meilleurs. J'ai surtout payé mon départ rapide sans que je m'en rende compte. Le ravitaillement final est placé sur la partie sablonneuse du village de la course. Je prends surtout de quoi boire car j'ai bien soif avec cette chaleur. J'y retrouve Laura, Olivier, …






Retour ensuite à la voiture pour me changer sous les yeux d'une maman canard qui promène ses petits sur le Canal de la Somme. Sur cette course, il y avait également les parents de Roxane qui je n'avais pas vus depuis longtemps. Ils ont chacun gagné dans leur catégorie. Bravo !


Puis je rejoins Olivier et sa petite famille ainsi que Laura. On retrouve nos bonnes vieilles habitudes grâce à la glacière d'Olivier qui renfermait quelques canettes de bières. Ah les bonnes habitudes ! C'est comme le vélo, ça ne s'oublie pas !


Petit passage à l'affichage des résultats et ça donne ceci :
1er en 23'29'' Patrick LENIN (Sud Aisne Athlé) –1er Master 1.
2ème en 24'56'' Sébastien MARCEL (Sud Aisne Athlé) –2ème Master 1.
3ème en 25'13'' Antoine DUVAL (ESC Tergnier) –1er senior.
6ème en 26'28'' Laura VALLOIS (Entente Oise Athlé) –1ère senior.
9ème en 26'59'' Olivier LEMAITRE (CAP 21) –5ème Master 1.
12ème en 28'04'' Jeff BACQUET (Pontault AAC) –7ème Master 1.
17ème en 29'44'' Antoine THERY (non licencié) –1er Master 2.
26ème en 34'25'' Elisabeth THERY (non licenciée) –1ère Master 2.






C'est maintenant le moment de la remise des récompenses avec tout d'abord place aux femmes, puis à celles des hommes. Patrick, le vainqueur de l'épreuve, offre sa coupe à Manon, la dernière à avoir franchi la ligne d'arrivée. Beau geste ! Nous retournons boire une dernière bière mais on va devoir rapidement s'abriter dans le coffre de l'utilitaire d'Olivier car une bonne averse nous tombe dessus. La soirée se termine et bien content de vous avoir tous revus !

Aucun commentaire: