.

.

TOPS 10

TOPS 10

2ème Edition La Plaine Air du Plessis-Bouchard (95)

Dimanche 21 avril 2013

Aujourd'hui je prends la direction du Val d'Oise dans le Nord de Paris pour participer à une course très atypique. En effet, il s'agit d'une course en contre-la-montre individuel. Et de plus il s'agit d'un parcours 100 % nature style cross. J'arrive sur place vers 8 heures 45. Le ciel est tout bleu, mais il y a un petit vent frais et la température n'est pas très élevée. Un parking est réservé aux coureurs et il est situé à proximité du terrain où se trouve le village de la course. Une fois stationné, je vais donc m'inscrire.

Au programme de la journée, il y a un 5 km nature contre-la-montre, un 10 km nature contre-la-montre et une course en groupe enfants de 1,2 km. En ce qui concerne les deux courses contre-la-montre, ce sont les coureurs qui décident au moment de l'inscription de choisir sur le tableau leur heure de départ, sachant que le créneau est situé entre 9h30 et 11h30 avec un départ toutes les 30 secondes. Je me décide devant le stand d'inscription de faire les deux courses contre-la-montre. Je choisis mon départ du 5 kilomètres à 9h33 et celui du 10 à 11h26. J'espère que je ne vais pas trop en baver avec ce parcours.


Je retourne ensuite à la voiture pour me changer, puis je pars sur une partie du parcours pour m'échauffer et surtout voir que les ornières sont bien présentes. Il y a des parties herbeuses et la plupart du temps ce sont des chemins de terre. Nous avons pour consigne de nous présenter au départ 3 minutes avant notre heure prévue. Dès 9h20, je suis présent dans le portillon de départ derrière ceux qui partent avant moi. Les 5 et 10 km partent avec les mêmes créneaux, donc un coureur du 5 km part en même temps que celui du 10.


Les Bips se font entendre et à 9h26, un bip plus important signe mon départ. On commence par une partie avec des herbes assez hautes et on descend une vingtaine de mètres sur la route avant d'entrer sur les chemins de terre qui traversent les champs. J'ai déjà bien distancé le coureur du 10 km qui partait à mes côtés. Le chemin zigzague entre les champs puis on monte et nous sommes trois coureurs à nous tromper en allant tout droit au lieu de tourner à gauche pour la suite de la montée. Alors demi-tour et après quelques secondes de perdues je suis à nouveau sur le bon parcours dans la montée.


Je suis revenu sur la personne qui était partie 30 secondes devant moi. Après une descente où il ne faut pas s'emballer au risque de chuter lourdement avec les ornières, on tourne à droite puis à gauche pour nous retrouver sur un chemin monotrace. Je me retrouve derrière un autre coureur du 10 km qui après quelques petites secondes, s'écarte pour me laisser passer. Au bout, les parcours des deux courses se séparent. Moi je prends sur la gauche. Puis j'entre dans le Bois. On slalome entre les arbres. Après 500 mètres de parcours dans le Bois, j'en ressors et je reviens sur mes pas mais sur un chemin en parallèle et en dehors de ce Bois.


Ensuite, virage à droite sur un long faux plat montant. On n'est absolument plus protégé par les arbres, il ne reste plus que des chemins qui traversent les champs. Au bout, on tourne à gauche. C'est plat, puis virage sur la droite. Ça monte un peu. Il ne reste plus qu'un petit kilomètre. Mais je souffre quand même. J'essaye de gérer pour m'économiser pour la course de tout à l'heure mais courir en contre-la-montre c'est très déstabilisant. J'arrive à proximité du stade. Je passe devant la ligne de départ et je termine les 100 derniers mètres. Je fais le temps de 20'23'' pour 5,1 km au gps. Je suis le premier à en avoir terminé avec le parcours donc je suis provisoirement premier mais ça ne va pas durer !


Je retourne ensuite à la voiture mettre des habits secs et préparer ceux pour la course suivante. Je pensais me mettre en débardeur mais le vent est bien frais alors je glisse un tee-shirt en dessous. Je marche pour détendre mes tendons et je trottine un peu pour rester chaud. Un peu avant de prendre le départ de ma seconde course, je passe devant l'affichage des résultats provisoires et je suis en troisième position.



A 11 heures 26, je prends le départ de mon 10 km. Le début du parcours est identique à celui du 5 km. Je ressens très vite la lourdeur des jambes. Je me demande si c'était une bonne idée de m'inscrire aux deux courses. Mais finalement après le passage sur le chemin en monotrace, je vais tout droit au lieu de prendre à droite pour le 5 km, et je me sens mieux. On va tout droit et tout au bout on tourne sur la gauche sur une zone piétonne et cyclable faite en bitume. Je vais beaucoup mieux. Pendant un kilomètre je suis sur le bitume et au bout on entre dans le Bois. Je remonte des coureurs partis avant moi. C'est très agréable en sous-bois, mais attention aux racines.


On sort du Bois vers le km 5,5. On monte un talus et on y reste. On va tout droit en restant au somment du talus. Km 6 passé, puis on descend vers le lieu où on était sorti du Bois sur le 5 km. On tourne sur la droite sur le long faux plat. Au bout, on tourne sur la droite alors qu'à ma course précédente, nous étions partis sur la gauche. On fait le tour d'un champ en passant par une ferme, puis après quelques changements de direction on retrouve le dernier kilomètre et demi identique aux deux courses. Je monte un peu et je passe le panneau du km 9. Je vois le stade. Je conserve mon allure et j'en termine en 42'00''.


Je suis fatigué. Je file à l'affichage des résultats où le 5 km est totalement terminé. J'ai terminé 3ème en 20'23'' et sur le 10 km je termine finalement 10ème/101 en 42'00''. Je vais mettre un vêtement sec et je me rends ensuite à la cérémonie des récompenses. Je monte sur la troisième marche du podium sur le 5 km. J'ai une très jolie sculpture en guise de trophée.




Courir en contre-la-montre individuel est une façon de courir très particulière. C'est assez rare des courses sous ce format mais c'est très agréable. Le soucis c'est que quand la fatigue se fait ressentir on ne peut s'accrocher à personne. Mais c'était très sympa même avec ce parcours assez difficile. Je quitte ensuite le Val d'Oise.

2 commentaires:

Cédric a dit…

Salut Jeff.

Encore une course...enfin deux, bien originales. 42' pour un 10km en nature juste après un 5km, bravo ! Et le récit est à la hauteur de ta performance.
Moi je signe tout de suite pour 42' pour un 10km bitume tout seul :-)
Bonne récupératon et à bientôt, peut être à Courses en fêtes à la Celle St Cloud le 19 mai ?

Cédric

Jeff a dit…

Merci beaucoup Cédric
Et bien pourquoi pas pour La Celle je n'ai encore rien prévu ce jour la. Je te tiens au courant.
À bientôt