.

.

TOPS 10

TOPS 10

La Course des Jonquilles à Le Mée-sur-Seine (77)

Dimanche 29 mars 2009

3 degrés et un petit vent mais surtout un beau ciel tout bleu. Agréable comme temps pour la course à pied. Aujourd'hui direction Le Mée-sur-Seine dans la banlieue de Melun pour la Course des Jonquilles dans la Forêt de Bréviande. C'est la troisième fois que je viens ici faire cette course sur 10 km. Lucas, lui, va s'attaquer à un 1,3 km. Le tout, entièrement sur chemin forestier. J'ai le dossard 116 et Lucas a le 377. Je vais courir 3 gros kilomètres pour essayer de m'échauffer correctement. Surtout que mon mal de dos m'a empêché de m'entraîner toute cette semaine.

A 10 heures, nous sommes environ 300 coureurs à partir sous le starter. Quelques zigzags pour passer les gens qui se mettent devant mais qui courent lentement. Puis, ma principale préoccupation est de regarder attentivement au sol pour éviter l'entorse. Pour l'instant ça part bien, je passe au km 1 en 4'09''. Jusqu'à présent nous longions la forêt sur chemin, mais maintenant on pénètre vraiment dans la forêt. C'est beaucoup plus glissant par endroit. De grosses flaques se sont formées. J'essaye de ne pas trop perdre de temps sur les coureurs qui commencent à me doubler. Je sens que le souffle est un peu court mais pour l'instant ça se passe assez bien. Au km 4 je passe devant ma petite famille qui m'encourage.

Puis on prend une longue ligne droite qui va nous faire sortir de la forêt et on va ensuite reprendre le chemin qui la borde et qui amène vers le passage de la ligne de départ. Quelques mètres après cette ligne de départ, on passe le panneau indiquant le km 5 et donc la mi-course. A ma satisfaction, mon chronomètre affiche 21'08''. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas fait ce temps à la mi-course.
Mais après ça devient bien plus compliqué. La deuxième boucle est exactement la même que la première. Mais là mon manque d'entraînement commence à me gêner beaucoup. Mes temps au kilomètre chutent pas mal et ça devient bien dur. C'est bien, dans la forêt il y a quand même pas mal de personnes qui nous encouragent. Le parcours est vraiment très agréable.

Un peu avant le km 8, il y a une petite butte à passer. Ça m'a fait encore ralentir un peu mais après j'arrive à relancer. Il ne reste plus que trois très grandes lignes droites. La première est en très léger faux plat montant. Puis au bout, la seconde ligne droite descend un tout petit peu, mais ça aide beaucoup à accélérer et c'est cette ligne droite qui m'amène sur le chemin qui borde la forêt.

Je vois que je ne peux pas rattraper le coureur qui se trouve devant moi, mais en me retournant, je vois également qu'un autre concurrent se trouve à une dizaine de mètres de moi. Je tiens le coup, passe à nouveau sous l'arche de la ligne de départ, puis le parcours fait quelques virages et je passe sous la ligne d'arrivée. Je suis 94ème/286 en 44'22''. Une fois la ligne passée, il y a un panneau avec les numéros de dossards gagnants de la tombola. Les dossards 112 à 119 sont tous gagnants sauf le 116, ..., le mien !!!

A 11 heures 15, il y a pas mal d'enfants sur la ligne de départ pour leur course sur 1,3 kilomètre. Lucas est comme à l'habitude, un des plus jeunes. Et là, ça va jusqu'à 10 ans. Donc certains sont vraiment plus grand. Après quelques minutes de retard, le temps que les derniers du 10 kilomètres franchissent la ligne d'arrivée, tous les enfants sont partis et Lucas a commencé à la queue du peloton pour ne pas se faire "marcher dessus".

Lucas a entamé sa course sur les chapeaux de roue. Moi je m'étais placé à l'arrière de la course pour le suivre et j'ai mis pas mal de temps à le rattraper avec tous les enfants à doubler sans les gêner. Ensuite il tourne sur sa droite et entre dans la forêt. Il continue à bien courir. Ensuite on se retrouve sur une ligne droite et là il commence à accuser le coup. Il me dit avoir mal aux côtes et son souffle commence à être bien court.
Après on prend la fin du parcours du 10 km. Ça descend un petit peu sur la longue allée qui mène vers la sortie de la forêt. Le bras droit de Lucas a du mal à rester en cadence. Il est quasiment collé à son corps. Un peu de motivation l'aide à continuer. Il arrive à suivre les enfants qu'on a rattrapé. Mais une fois sortie de la forêt, des grands et grandes le doublent. C'est dur dur.
Il passe sous la ligne de départ et ensuite il ne reste que les quelques virages serrés et il franchit la ligne d'arrivée 50ème/68 en 8'22''. Très beau temps. Une médaille au cou, quelques cadeaux et surtout un bon ravitaillement final l'aident à bien récupérer.

Aucun commentaire: