.

.

TOPS 10

TOPS 10

10 km des 4 Saisons à Amiens (80)

Dimanche 17 avril 2016

Un peu de mieux pour moi par rapport à la semaine dernière. Toujours des douleurs au tendon d'Achille mais c'est beaucoup plus acceptable et supportable. Donc après la course de dimanche dernier où je m'étais limité au 5 kilomètres dans mon village d'enfance à Vauchelles-les-Quesnoy, ce dimanche je vais m'aligner sur le 10 kilomètres des 4 Saisons à Amiens. Pour les gens qui ne connaissent pas cette course, elle est déclinée en quatre actes sur une même année civile. En effet, il s'agit de quatre courses distinctes avec un parcours identique. Ceux qui font les quatre opus participent en plus au Challenge des 4 Saisons (avec cumul des temps des 4 courses de l'année). Ce dimanche nous en sommes donc à la partie ''printemps'' des 4 Saisons. De plus cette course organisée au Parc du Grand Marais est le cadre du Championnat de Picardie FFA de 10 kilomètres.




Trois tours dans le Parc du Grand Marais et le long de la Somme sur le chemin de halage avec quelques faux-plats et trois virages à 180 degrés mais sans grandes difficultés, composent le parcours de cette course que j'affectionne particulièrement. En 2013 j'avais participé au Challenge complet des 4 Saisons mais sur la distance du 5 kilomètres et j'avais eu la chance de remporter le classement général. Donc toujours de bons souvenirs. Le départ de ma course est prévue à 11h20. Plus tôt dans la matinée aura lieu le 5 kilomètres avec notamment Thomas, un copain du club du SCA Athlétisme. Sur le 10 km je serais loin d'être seul car il y aura notamment au départ Laura (UA Chauny), Louise-Marie (SCA Athlétisme), Alexis (SCA Athlétisme), Antoine (Amicale du Val de Somme), Virginie (Courir à Abbeville), Franck (Amicale du Val de Somme), Stéphane (Amicale du Val de Somme), ... j'en oublie certainement.




J'ai très peu de route pour arriver au Parc du Grand Marais ce matin. 25 minutes de trajet et nous arrivons vers 9 heures. J'ai pas mal de temps car le départ de ma course est prévue à 11h20. Je peux me stationner à l'intérieur du Parc juste à côté de la grande halle, où le ''village'' de la course est implanté. Un petit coup d'oeil à l'affichage des numéros de dossard. Je vais porter le numéro 168. Il n'y a aucune inscription sur place. Un peu plus de 500 coureurs sont inscrits sur les différentes courses de la matinée. Récupération du dossard, puis je me rends en contre-bas du Parc du Grand Marais, le long de la Somme, car le départ de la première épreuve de la matinée va être donné. Il s'agit du 5 kilomètres avec la participation de Thomas Grémont qui voudrait battre son record sur la distance.






Je fais le trajet jusqu'au départ de cette course en compagnie de Laurence, qui ne va pas courir aujourd'hui. Elle officie ce coup-ci comme chronométreuse. Un petit coucou à Thomas qui en termine avec son échauffement et il va se placer derrière la ligne de départ. Il y a pas mal de monde sur cette première course. Le départ est donné, Thomas se place dans les 20 premiers. Pendant que cette course se déroule, je retourne vers la voiture pour me préparer. 






Je croise Antoine Dubreucq avec qui j'échange quelques mots. Il est favori pour le titre régional. Puis, pendant que Laura va à son tour se changer, je commence mon échauffement. Je dois en faire un long pour que le tendon monte en température. La douleur est assez faible mais ça fait comme si ma cheville était bloquée.




Pendant l'échauffement je croise les coureurs du 5 kilomètres. Thomas ne cesse de gagner des places. Dans le dernier virage qui le ramène dans l'enceinte du Parc du Grand Marais, on voit bien qu'il n'amuse pas la galerie. D'ailleurs son chrono à la fin de la course va largement confirmer cette impression. En effet, il franchit la ligne d'arrivée 8ème/154 en ... 17'53'' et il monte sur le podium cadet en prenant la seconde place ! Il ne cesse de progresser (même s'il lui manque une seconde pour égaler son record sur la distance). Il est dans un bon club fort sympathique, ça aide !








Un petit bonjour à ''Trottinette'', ou Virginie c'est comme on veut, qui est accompagnée de Karim. Heureux de faire sa connaissance. Mais il ne va pas courir aujourd'hui. Virginie risque de trouver la distance du 10 km un peu court, elle qui affectionne maintenant le ''un petit peu'' plus long comme les 80 km de l'Eco-Trail, ou le 35 km de la semaine prochaine ! En fait les 10 kilomètres de course d'aujourd'hui vont lui sembler n'être que son échauffement !





Il est maintenant l'heure de se rapprocher de la ligne de départ qui est située au même endroit que la course du 5 km donc en contre-bas du Parc du Grand Marais sur le chemin de halage. Je boite de la jambe droite et Laura boite de la jambe gauche. Elle a toujours sa douleur persistante dans le genou. De plus en plus persistante d'ailleurs. La fine équipe ! Je retrouve Louise-Marie qui termine son échauffement. Alexis s'est placé derrière la ligne de départ. Pour le début de la course, on peut prendre les deux chemins parallèles qui longent la Somme. Mais on doit tous se rabattre sur l'allée de gauche avant le pont, car quand on aura fait demi-tour, on devra revenir par la seconde allée, celle qui est la plus proche de la Somme.





Il est 11 heures 20, le départ est donné. D'entrée Antoine prend plusieurs longueurs d'avance. Guylain est parti un peu plus prudemment. Alexis est déjà en cadence. Moi je pars un peu vite car je suis emballé par la foulée de Louise-Marie qui est juste à mes côtés. Laura est quelques mètres derrière moi, tandis que Virginie et Quentin sont partis beaucoup plus raisonnablement. On va donc tout droit avec le vent de dos. Il fait un temps merveilleux avec un très beau ciel bleu mais le vent est quand même présent. Nous arrivons au niveau du pont. Nous passons dessous par une petite descente et on se retrouve de l'autre côté après une petite montée.










Nous poursuivons toujours tout droit en direction du coeur d'Amiens. Le premier kilomètre est franchi et ça se passe vraiment bien. Louise-Marie est juste derrière moi. Nous commençons à croiser les premiers de la course qui sont sur le retour. Antoine est en tête mais Guylain est revenu juste à son niveau. La suite de la course promet pour les deux leaders !









Puis c'est à notre tour de prendre le fameux virage à 180 degrés sur la droite pour revenir sur l'allée la plus proche de la Somme. Mais on se rend rapidement compte que le vent est assez fort et totalement de face. J'ai un peu coincé dans ce virage. Je ne suis vraiment pas à l'aise avec le tendon. Nous poursuivons toujours tout droit en direction du pont.







Mais je dois lever un peu le pied. Une fille du club d'Hirson était juste derrière moi et Louise-Marie juste derrière elle. En m'écartant, je laisse Louise-Marie à la 6ème place chez les femmes ! Elle qui en est qu'à son ... premier 10 kilomètres. Ça promet vraiment pour le futur !











Je passe sous le pont. Laura est juste derrière moi, à la 7ème place chez les femmes. Elle souffre mais elle avance vraiment bien. Je peux rester un peu avec elle mais je n'arrive plus à la suivre ensuite. Tout au bout, on arrive à la hauteur de la ligne de départ mais on continue encore tout droit jusqu'au petit pont sur la droite qui nous amène à la piste cyclable de l'Avenue des Cygnes. Elle est en faux-plat montant, mais ça reste assez léger. Quand je suis à mi piste, je vois tout au bout Louise-Marie qui tourne déjà sur la droite pour prendre l'entrée du Parc du Grand Marais. Elle avance vraiment bien ! Puis c'est à mon tour de tourner à droite une première fois et encore à droite une seconde fois afin de pénétrer dans l'enceinte du Parc. Direction la grande halle, mais au lieu de passer à l'intérieur, nous la longeons. Le km 3 est passé. J'entends les encouragements de Laurence. Puis on trouve un terrain caillouteux qui tourne à gauche puis à droite et qui monte aussi jusqu'au moment où on tourne à droite et où on surplombe la Somme. Stéphane m'a doublé. Il m'encourage. En bas je vois Louise-Marie qui a gagné une place et qui a même lâché la fille du club d'Hirson. En ce qui concerne Laura, c'est compliqué car deux filles reviennent sur elle. Puis le chemin descend et je tourne à gauche pour retrouver l'allée la plus éloignée de la Somme du chemin de halage. Le temps s'est un peu couvert maintenant.








Le vent de dos est sympa. En fait je suis sur un rythme de 4'15''-4'20'' au kilomètre. Je ne me fais pas mal, ça me convient. Je vais essayer de faire mieux lors des semaines qui viennent, mais pour le moment ça me va. Tout devant, Guylain est juste devant Antoine. Le mano à mano continue entre ces deux champions. Alexis est seul mais son rythme est vraiment élevé. Sa qualification pour les France est vraiment bien engagée.
















J'arrive sous le pont et je remonte de l'autre côté. Je poursuis toujours tout droit. J'encourage Louise-Marie quand je la croise (5ème femme), puis un peu plus loin j'en fais de même avec Laura (8ème femme). Je fais demi-tour au ralenti en prenant mes précautions et la relance se fait bien même si le vent n'est pas mon ami. Mais il n'est l'ami de personne je pense. C'est un handicap pour tout le monde. Je suis donc sur l'allée la plus vers la Somme. Je croise Quentin et Virginie qui sont quasiment ensemble. Puis passage sous le pont et il reste la suite de cette très longue ligne droite à faire.












Quand j'arrive au bout, je tourne sur ma droite par le pont pour retrouver la piste cyclable de l'Avenue des Cygnes. Je reçois les encouragements d'Adilio, un des photographes de la course. On est habitué à croiser sa silhouette sur les courses de la Somme et ce sont toujours des photos de qualités qu'il prend ! En tête de course, c'est Antoine qui a repris les devants avec Guylain dans sa foulée. Personne n'arrive à faire la différence.






Je remonte donc la piste cyclable avec Franck quelques mètres derrière moi. Il est fortement encouragé car c'est son club qui organise cette très belle course. Je pénètre dans l'enceinte du Parc du Grand Marais. C'est dans la petite montée derrière la grande halle, que Franck passe devant moi. Il m'encourage à m'accrocher. Je n'ai pas de difficulté à hausser un peu mon rythme.




Nous arrivons dans la partie descendante qui va nous amener vers la ligne de départ. J'entends à de nombreuses reprises que Franck est encouragé pour arriver à battre son record personnel. Comme je suis bien et surtout en-dedans, j'essaye d'apporter ma petite pierre à l'édifice en repassant devant et en lui disant à son tour de s'accrocher. Notre rythme a considérablement accéléré. Un petit groupe dans lequel il se trouvait avant, nous accompagne. Je remonte un coureur, puis un second un peu avant le passage sous le pont. Une fois de l'autre côté je me retourne et je vois qu'un coureur s'est placé entre Franck et moi alors je lève un peu le pied puis quand il revient, c'est reparti. Je n'oublie pas d'encourager Louise-Marie et Laura que je croise en même temps.















Nous arrivons au virage à 180 degrés et j'oublie de lever le pied. Du coup, je ne prends pas soin de mon articulation et ça pique un peu. Donc aussitôt je lève le pied. Il reste 1,5 kilomètre de course et il est très bien parti. Moi je reprends mon footing rapide et franchement je me sens bien même si mon chrono sera tout à fait pourri à l'arrivée. Mais c'est rien.















Je suis maintenant sur la piste cyclable de l'Avenue des Cygnes. Je regarde vite fait derrière moi pour voir où en sont les coureurs derrière moi. Même si mon classement va être mauvais et mon chrono tout pourri, il y a quand même l'esprit compétition qui ne me quitte pas. J'ai de l'avance, il suffit que je gère la fin de course. J'arrive tout en haut de la piste cyclable et juste avant de tourner à droite je regarde à nouveau derrière. Personne ne reviendra sur moi. J'entre dans l'enceinte du Parc du Grand Marais pour la dernière fois et je prends la direction de la grande halle. Cette fois-ci je la traverse et tout au bout je franchis la ligne d'arrivée 119ème/361 en 42'53''.














Je retrouve Laura très déçue de son état et de sa course. Ça ira beaucoup mieux dans les semaines à venir. Puis restitution de la puce de chronométrage et j'apprends que c'est finalement Guylain qui a eu le dernier mot au sprint. Il a devancé Antoine d'une petite seconde. Bravo à ces deux grands champions ! Franck a réussi à battre son record ! Félicitations à lui !!!




Laura est Vice-Championne de Picardie dans sa catégorie.
Louise-Marie est Championne de Picardie dans sa catégorie.
Alexis est Champion de Picardie dans sa catégorie.
Bravo à tout le monde sans exception !

Louise-Marie se faufile pour voir les résultats. Comme quoi ça a des avantages de ne pas être la plus grande !!! En quelques lignes les résultats donnent ce qui suit !

Sur le 5 km :
8ème/154 en 17'53'' Thomas GREMONT (SCA Athlétisme) ---2ème cadet homme.
18ème/154 en 18'51'' Nicolas DESMAREST (SCA Athlétisme).
21ème/154 en 19'10'' Olivier FREVILLE.
33ème/154 en 19'40'' Valérie FREVILLE ---2ème femme au scratch et 2ème master 1 femme.

Sur le 10 km :
1er/361 en 30'43'' Guylain SCHMIED (VGA Attichy) ---1er homme au scratch et 1er master 1 homme.
2ème/361 en 30'44'' Antoine DUBREUCQ (Amicale du Val de Somme) ---2ème homme au scratch et 1er senior homme.
26ème/361 en 36'21'' Alexis BORDJI (SCA Athlétisme) ---1er junior homme.
43ème/361 en 37'42'' Cécile DERAMOND (Amiens UC) ---1ère master 1 femme.
68ème/361 en 39'33'' Louise-Marie THEVENIN-LEBRAN (SCA Athlétisme) ---1ère junior femme.
87ème/361 en 40'57'' Stéphane ANDRE (Amicale du Val de Somme).
102ème/361 en 41'52'' Laura VALLOIS (UA Chauny) ---2ème espoir femme.
114ème/361 en 42'28'' Franck BLEHAUT (Amicale du Val de Somme).
119ème/361 en 42'53'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme).
151ème/361 en 44'49''Quentin PAYOT (UA Chauny).
172ème/361 en 46'00'' Virginie DURAND (Courir à Abbeville).


C'est maintenant au tour de la cérémonie protocolaire des récompenses du Championnat de Picardie. Tout d'abord ce sont les trois premiers au scratch qui sont appelés avec donc Guylain SCHMIED Champion de Picardie et Antoine DUBREUCQ Vice-Champion de Picardie :


Puis on passe aux différentes catégories. Cécile DERAMOND devient Vice-Championne de Picardie dans la catégorie Master 1 femme :


Ensuite c'est Alexis BORDJI qui est appelé car il remporte le titre de Champion de Picardie dans la catégorie Junior homme :


Laura VALLOIS  devient bien Vice-Championne de Picardie pour sa dernière année dans la catégorie Espoir femme.

Pour finir, Louise-Marie THEVENIN-LEBRAN est devenue Championne de Picardie dans la catégorie junior femme. Pas mal pour un premier 10 km ! :




On profite que le ciel soit revenu bien bleu pour terminer la matinée par un pique-nique. Prochaine course la semaine prochaine normalement si tout va bien !



Une petite photo des deux Champions Juniors Abbevillois avant de repartir ! Et aussi tous deux qualifiés au prochain Championnat de France du 10 km !!! Et petit message à Stéphane, demain je vais aller acheter ce que tu m'as dit. Je vais suivre ton conseil. A la semaine prochaine ! Merci aux photographes Adilio, Jean-Pierre Battez, ... (cliquez sur les liens des photographes pour accéder à toutes les jolies photos).

Aucun commentaire: