.

.

TOPS 10

TOPS 10

La Serpentine de Chantilly (60)

Samedi 16 mars 2013

C'est le très beau cadre de la ville de Chantilly qui accueille la course de la Serpentine tous les ans depuis déjà 18 éditions. Cette année c'est donc la 19ème et je pars pour Chantilly juste après mon travail. Je suis debout depuis … oulala 3 heures du matin. La course a lieu à 14h45. J'arrive sur place et avant de sortir de la voiture je suis déjà fatigué. Il fait très froid car il y a un beau petit vent bien glacial. Je me suis garé Rue d'Aumale, à côté du Champ de Courses de l'hippodrome de Chantilly.

Je vais à la salle du Bouteiller à côté du Réservoir du Château pour récupérer mon dossard. On me donne le numéro 1062. La course est organisée par la ville de Chantilly, les clubs Chantilly Athlétisme et CAG Gouvieux et l'Association Kiwanis. Un chèque sera remis à l'issue de la course à l'Association Française de Lutte contre la Sclérose en Plaques (A.F.S.E.P.).

Je pars m'échauffer sur la pelouse du petit Réservoir et malgré que je sois dans l'Oise je rencontre des gens que je connais. Je vais participer à l'épreuve du 5 km en vue de préparer la seconde étape du challenge des 4 saisons d'Amiens qui a lieu la semaine prochaine. Ce 5 km est mesuré officiellement. Après m'être échauffé et être retourné à la voiture je me dirige à proximité du Musée du Cheval Vivant où le départ va être donné sur la pelouse du petit Réservoir. C'est une course 100 % nature.



Nous sommes une bonne centaine de coureurs au départ et il y a beaucoup de monde sur le côté. A 14h45 le départ est donné. On va vers la ligne d'arrivée mais au bout de 100 mètres au lieu de passer sous l'arche d'arrivée, on suit le chemin qui bifurque sur la gauche pour passer sous les arbres. Je suis vite débordé par tous les coureurs qui partent vraiment très vite. Je suis sur le côté du chemin mais pas pour longtemps car c'est là qu'il y a les racines apparentes des arbres. On contourne le champ de courses. Pour éviter la gadoue je cours dans la neige. Je ne sais pas si c'est mieux !



On entre ensuite dans le Bois Bourillon. Le sol alterne entre terre, boue, sable. Je commence à aller à la même vitesse que les coureurs qui m'ont doublé dès le départ de la course. On tourne deux fois sur la gauche pour prendre le chemin forestier de terre appelé la Route du Poteau du Puits. C'est à partir de ce moment là que je commence à revenir sur des coureurs. Je vais plus vite. On ne va pas toujours tout droit car on doit éviter les ornières mais je me concentre sur le Poteau du Puits qui se trouve tout au bout de ce très long chemin. Il est visible de très loin. Une fois là bas, le chemin se poursuit pour devenir le Layon Connétable.


Le chemin tourne à angle droit sur la gauche et je continue à faire le trou sur les autres coureurs sauf sur un qui se trouve dans ma foulée depuis bien longtemps. On sort du Bois pour se retrouver face au Château de Chantilly. On descend à travers le parking avec encore des racines d'arbres apparentes puis on remonte sur la pelouse le long du Champ de Courses en passant sur la neige. A cet endroit, le coureur qui était derrière moi me double mais je ne peux pas m'accrocher à lui. C'est un long faux plat qui nous ramène le long du Musée du Cheval Vivant. Je reçois des encouragements des spectateurs et des bénévoles. Puis on va tout droit vers le Réservoir avec le vent plein face. Je passe sous l'arche d'arrivée 22ème/125 en 19'56''.



C'est une course très sympa. Je prends le ravitaillement final. Il y a même un stand avec des crêpes. Je vais faire une petite récup puis je retourne sur la pelouse du Reservoir pour assister à la remise des récompenses. Sur le podium se trouve aussi Eric Woeth, Maire de Chantilly et ancien ministre du travail et du budget dans le gouvernement Fillon. Il est fort possible que l'année prochaine je revienne ici en espérant qu'il y fasse meilleur. Prochain épisode demain à Saint-Quentin pour un autre 5 km.

Aucun commentaire: