.

.

TOPS 10

TOPS 10

Foulée Rungissoise (94)

Dimanche 29 mai 2016

Quelques heures après le 10 kilomètres de Soissons où j'avais souffert, je me suis dit que je ne pouvais pas en rester là et je savais qu'il y avait une course courte à Rungis. Un 4,4 kilomètres. Je quitte donc provisoirement la Picardie pour retrouver la Région Île-de-France et plus précisément le Val-de-Marne. Les jambes sont bien lourdes ce matin. La course d'hier soir avait son départ à 18h45, ce qui ne laisse pas beaucoup de temps pour récupérer. Mais hier soir après la course j'étais tellement dépité de ma plus que piteuse prestation que je voulais rapidement rebondir. Je savais ne pas être en mesure de refaire un 10 kilomètres avec aussi peu de repos alors je me suis dit que ce format à Rungis pouvait me satisfaire.




Nous arrivons sur les lieux vers 9 heures 30. Les inscriptions s'effectuent sous le marché couvert de la Place Louis XIII. Un grand parking se trouve sur cette place et il est facile de s'y stationner. Très pratique. Quand nous arrivons, les premières courses enfants ont déjà débuté. Je n'ai pas spécialement plus mal au tendon suite à ma course d'hier soir. Je pense que si les jambes lourdes me permettent de courir correctement, ça devrait plutôt bien se passer. Je vais vers les tables d'inscriptions. Deux courses adultes sont au programme. La course courte (la mienne), et celle de 7,6 kilomètres. Je préfère me limiter au 4,4 kilomètres pour ne pas trop tirer sur les bobos. Le seul but de cette matinée est de me redonner confiance.



Les inscriptions sont gratuites. On me remet le dossard numéro 6. Ma place au classement de ma course ? On verra. Je retourne à la voiture pour me préparer puis je pars faire mon échauffement sur la petite boucle qu'on fera en fin de course. Je fais plusieurs fois cette boucle. Un peu plus de 2,5 kilomètres plus tard, je retourne à la voiture pour boire un peu. Il fait gris mais bon. Je ne vais pas me plaindre qu'il fasse chaud et très humide comme hier. Donc pas d'excuse si ça se passe mal. Je suis un peu fatigué mais pas tant que ça finalement. Donc pareil, pas d'excuse à ce niveau là non plus.




Il va être l'heure de me rendre derrière la ligne de départ de la course. Elle est placée juste à côté de la Place Louis XIII où nous avons récupéré les dossards. Le speaker fait un décompte et à zéro tout le monde part. Sur ma gauche deux coureurs partent rapidement mais j'en fais autant. Au bout nous tournons à droite puis nous quittons la route en tournant à gauche afin de prendre la Promenade de l'Aqueduc. Je suis pour le moment en tête de la course. Ça ne m'est pas arrivé depuis bien longtemps. Mais je ne veux pas me laisser griser et me brûler les ailes.


Il n'y a aucun trou entre moi et les coureurs qui me suivent. Je suis simplement en tête de peloton. Puis quand je passe une école qui est sur ma gauche, nous tournons à gauche pour la longer sur un chemin qui serpente un peu. A un moment je fais face à une des vitres de cette école et ça me permet de voir tous les coureurs qui sont juste derrière moi. Quelques virages plus loin, je tourne à gauche pour emprunter cette fois la Promenade du Château. Il s'agit d'un léger faux-plat descendant. Nous traversons un joli petit parc très bien entretenu.


Puis une fois au bout de cette promenade, nous tournons à droite pour retrouver la route, Voie au Lard. Un peu plus loin il y a un décrochage car nous devons tourner à droite et aussitôt à gauche pour prendre l'Avenue Pasteur. C'est à cet endroit là que je perds la tête de course. Le parcours est bien agréable. Au bout de cette ligne droite, nous tournons à gauche Avenue de Fresnes. Ça descend un peu puis virages à droite et à gauche pour prendre le Chemin des Champs. Ça continue à descendre légèrement et comme son nom l'indique, nous longeons les champs. Une fois en bas nous prenons un vrai chemin de terre étroit. Il serpente toujours. Nous sommes entre les champs et le Parc de la Colline Cacao. Drôle de nom mais je comprends vite pourquoi ce nom. Le chemin tourne sur la gauche et mes chaussures glissent beaucoup. Ça tourne encore mais sur la droite cette fois-ci pour une bonne montée vraiment bien raide. Je la monte au ralenti mais une fois en haut on tourne à gauche et ça descend aussi très fort. Ça ne dure pas car on retrouve une nouvelle grosse montée. Nous sommes sur un terrain de cross ! Je quitte enfin ce parc pour remonter le Chemin des Champs dans le sens inverse de tout à l'heure. Je refais le parcours exacte en sens inverse pour retrouver la Place Louis XIII.


Je passe donc à côté de la ligne d'arrivée qui est située sous les halles couvertes. J'entame la petite boucle qui a servi tout à l'heure en partie pour notre départ. Je quitte la route après le virage à droite puis à gauche pour retrouver la Promenade de l'Aqueduc. Je sais qu'un coureur ne se trouve pas bien loin derrière moi mais je préfère ne pas perdre de temps en me retournant. Au bout de cette Promenade, je tourne à gauche pour prendre le chemin qui tourne à plusieurs reprises en suivant l'enceinte de l'école et surtout avec la vitre qui est juste devant moi. Je m'en sers pour voir que j'ai de l'avance sur mon poursuivant car quand je tourne, je ne le vois toujours pas arriver. 


Je finis ensuite par me retrouver sur la Promenade du Château. Je profite de cette partie en faux-plat descendant pour assurer ma place sans trop piocher. Dans certaines parties montantes je me rendais compte que c'était difficile de lever les jambes qui étaient bien lourdes, surtout dans le Parc de la Colline Cacao, mais à part ça, ça s'est passé très bien. Au bout je retrouve la route la Voie au Lard en tournant sur ma gauche. Une centaine de mètres plus loin, je tourne une dernière fois sur la gauche pour ma dernière ligne droite avec le marché couvert en ligne de mire. Je finis par franchir la ligne d'arrivée à la 3ème place en 17'09''.





Ça fait du bien un petit podium au scratch. Plus de 15 km/h sans forcer. Je passe au ravitaillement final pour boire un peu d'eau et je discute avec le deuxième de la course qui ne finit qu'à quelques petites secondes devant moi. Mine de rien j'ai bien sué. Le parcours est vraiment sympa et varié. Une petite course bien agréable avec des bénévoles au top et une organisation sans faille. Ça fait du bien de courir ce genre de courses par rapport aux ''grosses'' organisations qui ont un peu perdu leur dimension humaine.




Je retourne ensuite à la voiture pour déposer mon dossard, et je pars faire ma récupération sur la petite boucle en sens inverse pour ne pas gêner les coureurs qui en terminent à leur tour. Je ne fais pas bien long. En fait j'en ferai une vraie demain après le travail. Là je me satisfait d'1,5 kilomètre tout tranquille. Je vais troquer mon débardeur de course contre un maillot de mon club à manches longues pour ne pas attraper froid.





Nous retournons vers la ligne d'arrivée où les organisateurs sont en train de finaliser les résultats de la course. Puis ça va être le moment des podiums. Les trois premiers hommes et les trois premières femmes au scratch vont être récompensés. Je monte donc sur le podium grâce à ma troisième place. Je reçois une jolie médaille couleur bronze. Puis avant de partir, un pot de l'amitié est offert aux coureurs, accompagnants et pour les personnes de l'organisation. Vraiment un très bon esprit ici.

Aucun commentaire: