.

.

TOPS 10

TOPS 10

KEC de Moÿ-de-l'Aisne (02)

Mercredi 3 août 2016

Nouveau format de course pour moi. Je vais m'essayer au KEC, Kilomètre En Côte. Une course, ou plutôt deux, car un premier départ à 19 heures et un second à 20 heures, très courtes. Un seul kilomètre mais totalement en côte. Un peu d'histoire sur ces fameux KEC. En 1993, Daniel Cadet fait parti des créateurs de ce format particulier de courses sur le territoire Français. Les courses en côte étant à l'époque très populaires dans les Îles Britanniques, les États-Unis ou encore quelques pays Africains. Mais c'est tout nouveau en France. Depuis, le Kilomètre En Côte, est une épreuve organisée durant tout l'été, les mois de juillet et août, une fois par semaine, avec plusieurs départ à chaque fois et des classements distincts. Ce qui peut être un bon entraînement pour faire travailler le cardio et bien lever les jambes pendant une période estivale où il y a moins de courses.




C'est tout nouveau pour moi, mais ce n'est pas le cas de Laura qui a déjà participé par le passé, à ce genre de courses. Elle va donc me servir de guide pour bien me conseiller ... et aussi me battre comme d'habitude j'imagine ! Elle a déjà pu m'expliquer une des particularités de ces KEC. Après les courses, la soirée se clôt habituellement autour de quelques victuailles et boissons ramenés par les concurrents. Donc la convivialité est le mot d'ordre sur ces organisations. J'ai choisi le KEC de Moÿ-de-l'Aisne, quelques jours avant le 10 kilomètres du Touquet. Ça va aussi me servir de préparation pour ma course à étapes dans les montagnes Suisses de la mi-août.





Avant de partir de chez Laura, Laurent m'envoie un message pour nous demander de l'attendre car il a finalement décidé de nous accompagner sur cette ''aventure'' qui est également nouvelle pour lui. Quand il arrive, il se rend compte qu'il a oublié son certificat médical afin de s'inscrire. Alors nous passons d'abord chez lui pour qu'il le récupère. On ne peut pas trop lui en vouloir, c'est certainement son âge qui lui joue des tours au niveau de la mémoire. Car aujourd'hui c'est son anniversaire ! Bon anniversaire Laurent !!! Enfin, je ne vais pas trop le charrier sur son âge car il a maintenant exactement le même ... que le mien. Nous arrivons à Moÿ-de-l'Aisne vers 18 heures. L'organisateur vient à notre rencontre et nous signale que ce soir il n'y aura pas deux KEC mais trois. En plus des deux qui figurent sur le plan en haut de cet article, un troisième va venir s'intercaler à 19h30, histoire de ne pas avoir le temps de refroidir les muscles et les jambes ! Nous allons ensuite nous inscrire. Nous n'avons pas de dossards, mais des chasubles ''bavoires''. Ce n'est pas juste car les habitués ne vont pas en porter. J'ai le numéro 16, Laurent le 18 et Laura ... sa tenue KariTraa. Il y a du favoritisme !!! Puis nous allons nous échauffer tous les trois en faisant l'intégralité du premier KEC. On se rend rapidement compte que ça ne va pas être forcément une partie de plaisir. En haut, on retrouve Sébastien Marcel, un habitué de ces courses, qui comptera parmi les favoris.



Premier KEC : ''KEC DE HURLEVENT'' :



Quand on repasse au niveau des voitures, j'en profite pour échanger mes chaussures de route contre celles de trails. Puis ça va être l'heure du départ alors nous nous y rendons. C'est juste au bord de la Rue Sausset Marchande. En y allant je tombe sur Jo, un coureur que je connais de Facebook. On discute un peu, très sympa. Puis nous sommes tous derrière la ligne de départ. L'organisateur vient nous donner les dernières consignes de course. C'est au son du klaxon de la voiture de l'organisation que le départ est donné.




Ça part très très vite pour quelques coureurs. Je m'efforce aussi à partir vite surtout que le début est bitumé et simplement en faux-plat. Mais au bout de 100 mètres, les pourcentages sont beaucoup plus raides et le ménage commence à être fait. Je suis remonté à la quatrième place dans la foulée de Sébastien. Au passage des 200 mètres, nous quittons le bitume que j'aimais bien pour nous retrouver dans les chemins à tracteurs, glissants, défoncés, grimpants. Je remonte une nouvelle place. Tous les coureurs partis trop vite sont tous rentrés dans les rangs. Ça fait bien travailler les jambes. Laura est juste derrière moi, suivie comme son ombre par Valentine, une spécialiste de la piste. Laurent est un peu plus loin. Je ne suis pas bien loin de Sébastien. Par contre, Laurent a accéléré et s'envole déjà vers la première victoire de la soirée.






Au passage des 500 mètres, Laura revient à ma hauteur. Je ne peux rester qu'une dizaine de mètres à ses côtés, puis toutes les courses se suivent et se ressemblent pour moi car je pars mieux que Laura et elle finit toujours par me battre. Elle me lâche, avec Valentine sur ses talons. Ça devient moins pentu, mais je n'arrive pas vraiment à me relancer. virage à droite serré pour le dernier faux plat montant avec la ligne d'arrivée tout au bout. J'ai perdu quelques secondes sur les filles, puis je franchis la ligne d'arrivée 5ème/38 en 4'06''.

Laurent termine juste derrière moi. Valentine a finalement doublé Laura dans les derniers mètres. Le classement de ce premier KEC donne :
1er/38 en 3'44'' Ludovic CESSIN (CAP 21) --1er master 1 homme.
2ème/38 en 3'55'' Sébastien MARCEL (non licencié) --2ème master 1 homme.
3ème/38 en 3'57'' Valentine CESSIN (CAP 21) --1ère cadette femme.
4ème/38 en 3'58'' Laura VALLOIS (UA Chauny) --1ère espoir femme.
5ème/38 en 4'06'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) --3ème master 1 homme.
6ème/38 en 4'15'' Laurent LELEU (non licencié) --4ème master 1 homme.
13ème/38 en 5'06'' Joël ANDRIANANTOANDRO (non licencié) --1er master 2 homme.

Deuxième KEC : ''KEC DE LA GARENNE'' :



Je redescends avec Laura et Laurent en courant en direction de la deuxième ligne de départ. On reprend donc la dernière ligne droite de la course précédente en sens inverse, puis au lieu de tourner à gauche vers les voitures, nous prenons à droite et toujours tout droit jusqu'en bas. Ce kilomètre de descente nous paraît interminable. Peut-être du fait de savoir qu'on va devoir tout remonter ! Puis une fois en bas, la pluie commence à tomber un peu, ensuite vraiment fortement. Ça fait froid sur les bras nus. Les coureurs arrivent au compte-goutte, puis c'est au tour de l'organisateur d'arriver pour nous donner ce second départ.





Et c'est parti pour la seconde course. Je prends la foulée de Sébastien. Ça monte aussitôt, puis quand nous bifurquons très légèrement sur la droite, il y a une petite bosse en plus du dénivelé pour poursuivre dans le chemin. Je suis maintenant à la troisième place. Ça parait monter longtemps. J'ai perdu quelques mètres sur Sébastien et Ludovic est parti encore vers une seconde victoire car il a bien creusé l'écart. Je me sens beaucoup mieux que lors du premier KEC. Je pense que j'ai compris que ça ne servait à rien de se mettre dans le rouge dès les 200 premiers mètres de course. Je gère beaucoup mieux. Petit passage bien boueux puis nous poursuivons toujours tout droit avec des herbes un peu plus hautes.




Au loin, je vois Ludovic tourner à gauche pour sa dernière ligne droite, puis c'est au tour de Sébastien et pour finir c'est à moi d'y arriver. J'en profite pour jeter un coup d'oeil derrière moi. Je vois que Laura mène encore devant Valentine, mais cette fois-ci elles ne reviendront pas sur moi. Encore quelques dizaines de mètres et je franchis la ligne d'arrivée 3ème/32 en 4'05''.

Valentine double Laura et Laurent finit un peu plus lâché cette fois-ci. Jo est encore plus loin, mais solide leader en master 2. Le classement du deuxième KEC donne : 
1er/32 en 3'43'' Ludovic CESSIN (CAP 21) --1er master 1 homme.
2ème/32 en 4'01'' Sébastien MARCEL (non licencié) --2ème master 1 homme.
3ème/32 en 4'05'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) --3ème master 1 homme.
4ème/32 en 4'07'' Valentine CESSIN (CAP 21) --1ère cadette femme.
5ème/32 en 4'08'' Laura VALLOIS (UA Chauny) --1ère espoir femme.
7ème/32 en 4'22'' Laurent LELEU (non licencié) --4ème master 1 homme.
13ème/32 en 5'41'' Joël ANDRIANANTOANDRO (non licencié) --1er master 1 homme.

Troisième KEC : ''KEC DES MALVIS'' :



Il pleut toujours bien. Cette fois-ci nous ne descendons pas vers le prochain départ en courant mais en marchant. Il faut une fois de plus faire la dernière ligne droite en sens inverse, puis tourner à droite, mais au lieu de continuer toujours tout droit, nous devons tourner à gauche pour descendre jusqu'au village. Mais nous faisons une halte sous les arbres pour nous protéger de la pluie. Heureusement qu'il ne fait pas froid. Ça nous donne le temps de discuter puis nous reprenons notre descente quand ça se calme. La pluie cesse même totalement. Par contre on se rend compte qu'il y aura des endroits très glissants dans la remontée. C'est le KEC le plus difficile de la soirée. Je discute avec l'organisateur qui me dit que je n'ai pas de chance pour ma première, car il n'a jamais eu de pluie sur ses organisations ! Il y a beaucoup moins de monde sur ce dernier départ. 






Une fois derrière la ligne de départ, je discute avec Laura, dos au sens de la course, et je me fais surprendre par le départ qui est donné. Le temps de faire demi-tour et de me lancer rapidement pour remonter les places et retrouver la foulée de Sébastien, Ludovic s'est déjà détaché. Les 100 premiers mètres de la course sont plats, puis nous tournons sur la droite pour le début de l'ascension. Je suis en troisième place. Pas facile de choisir sa trajectoire. Ornière de gauche, ornière de droite, milieu de chemin ? En fait je n'arrête pas de changer pour prendre l'endroit le moins glissant possible. Quand c'est vraiment le plus pentu à près de 10%, j'ai perdu quelques mètres sur Sébastien. Je gère bien ma montée, même si je glisse un peu. L'écart avec les coureurs derrière moi s'accentue petit à petit.






Puis j'arrive dans le virage à droite qu'il faut bien négocier car il y a une mare au sol. Je prends le plus serré possible pour l'éviter. Je suis maintenant dans la dernière partie montante et je vois les deux coureurs qui me précèdent, tourner chacun leur tour sur la gauche pour leur dernière ligne droite. C'est à mon tour d'y arriver. Je fais comme tout à l'heure, en regardant derrière moi où en sont les autres. Laura a changé de stratégie cette fois-ci. Elle est tout le temps restée sur les talons de Valentine. Il me reste quelques dizaines de mètres et je franchis la ligne d'arrivée 3ème/22 en 4'17''.

Laura ne peut pas doubler Valentine et devra encore se contenter de terminer juste derrière elle. Valentine est plus forte sur du court. Laura est plus habituée au long. Laurent aura fait un beau dernier KEC en étant la plupart du temps devant le duo de filles. Mais il devra les laisser partir sur la dernière ligne droite. Jo termine cette dernière course un peu plus d'une minute derrière moi. Le classement du troisième KEC donne :
1er/22 en 3'45'' Ludovic CESSIN (CAP 21) --1er master 1 homme.
2ème/22 en 4'09'' Sébastien MARCEL (non licencié) --2ème master 1 homme.
3ème/22 en 4'17'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) --3ème master 1 homme.
4ème/22 en 4'28'' Valentine CESSIN (CAP 21) --1ère cadette femme.
5ème/22 en 4'29'' Laura VALLOIS (UA Chauny) --1ère espoir femme.
6ème/22 en 4'31'' Laurent LELEU (non licencié) --4ème master 1 homme.
10ème/22 en 5'23'' Joël ANDRIANANTOANDRO (non licencié) --1er master 2 homme.

Ça fait quand même du bien quand ça se termine, même si j'ai bien réussi à gérer mes deux dernières courses. On dira que la première c'était pour l'apprentissage. Je pars avec Laura et Laurent, ainsi qu'un quatrième coureur, faire une bonne récupération. Une très bonne même avec un peu moins de 5 kilomètres. Puis nous retournons récupérer la voiture pour nous diriger ensuite à la salle de l'enceinte sportive où le repas et la proclamation des résultats se font. Comme nous avons fait une longue récup, nous sommes les derniers à y arriver.



Laurent nous offre son Champagne pour fêter son anniversaire, mais c'est moi qui reçoit un cadeau de la part de Laura en souvenir de son élection à Miss Villequier-Aumont. J'adore ! Le Champagne est très bon. Le flan est également très bon. C'est très convivial. J'aime beaucoup ce genre d'ambiance. Après avoir fait des efforts ensemble, on se retrouve tous pour partager ! Un classement général est effectué sur l'ensemble des trois KEC de la soirée et je monte sur la troisième marche du podium. Ceux qui n'ont pas fait les trois KEC se voient pénalisés en temps mais tout le monde fait parti du classement général :
1er/40 en 11'12'' Ludovic CESSIN (CAP 21) --1er master 1 homme.
2ème/40 en 12'05'' Sébastien MARCEL (non licencié) --2ème master 1 homme.
3ème/40 en 12'28'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) --3ème master 1 homme.
4ème/40 en 12'32'' Valentine CESSIN (CAP 21) --1ère cadette femme.
5ème/40 en 12'35'' Laura VALLOIS (UA Chauny) --1ère espoir femme.
6ème/40 en 13'08'' Laurent LELEU (non licencié) --4ème master 1 homme.
11ème/40 en 16'10'' Joël ANDRIANANTOANDRO (non licencié) --1er master 2 homme.


Une très bonne soirée qui se termine. Prochaine sortie sportive pour Laura et moi lors du 10 km au Touquet ce samedi, puis mercredi prochain, nous revenons affronter les pentes de l'Aisne avec le KEC de Saint-Gobain. Il y en aura deux ce coup-ci dont le second en contre-la-montre individuel avec départ toutes les trente secondes, dans l'ordre inversé du premier KEC. J'aime beaucoup cette organisation.

Aucun commentaire: