.

.

TOPS 10

TOPS 10

KEC de Sissy (02)

Mercredi 25 août 2016

Je vais retrouver les KEC, épreuves que j'ai appris à connaître avec plaisir. Une série de courses d'un kilomètre chacune, totalement en côte. D'où le nom KEC = Kilomètre En Côte. Ce mercredi, je vais participer avec des amis aux KEC de Sissy. Il y aura Laurent et Fred. Laura ne devrait à priori par y participer mais elle m'accompagnera pour les encouragements. Et sur un malentendu, elle pourrait éventuellement craquer et enfiler ses chaussures de course à pied. Sait-on jamais ! Comme je l'ai déjà narré dans d'autres articles consacrés aux KEC, la soirée se termine toujours autour d'un bon repas festif avec des plats confectionnés par les coureurs et mis en commun. Ce côté de la course contribue également à la beauté de ces compétitions. Il n'y aura pas que Laura et mes autres amis sur place. Il y aura également l'indéboulonnable Jojo, toujours présente comme bénévole dans l'organisation des inscriptions et du bon déroulement des courses. Elle ne rate quasiment aucune course du secteur. Elle est la plupart du temps secondée par ses filles dont Anaïs, qui elle, jongle entre bénévolat et coureuse. Il ne faut pas non plus oublier l'inamovible Daniel Cadet, un des créateurs de ce genre de courses et toujours présent dans l'organisation.




Les courses du jour vont donc se dérouler dans la commune de Sissy et dans la commune limitrophe de Châtillon-sur-Oise. Ces villages sont situés à une quinzaine de kilomètres à l'est de Saint-Quentin et à huit kilomètres au sud d'Origny-Sainte-Benoite. Trois ''Kilomètre en Côte'' sont au programme. A 19 heures, 19 heures 30 et 20 heures. Celui de 19 heures 30 est tout nouveau alors que les deux autres sont régulièrement courus les années précédentes. Pour celui du milieu, Daniel Cadet a donné de sa personne pour mettre en état le terrain et ôter les nombreuses ronces ou autres végétaux pas très agréables pour qu'une personne puisse y passer. Merci beaucoup à lui. Encore une belle soirée sportive et conviviale attend tous les coureurs, accompagnateurs et membres de l'organisation. J'incite vraiment les amoureux de la course à pied à tester ce genre de courses ! Pour nous rendre sur la commune de Sissy, nous y allons en co-voiturage. C'est beaucoup plus simple et on rit bien. Nous partons tout d'abord de chez Laura, puis direction quelques kilomètres plus loin afin de prendre Laurent et pour finir, nous récupérons en route Frédéric qui va connaître ce soir son ''dépucelage'' en ce qui concerne le ''Kilomètre en Côte''. La chaleur est très pesante. Rien que le fait de conduire aura bien mouillé le dos de mon tee-shirt. Pour l'après-course nous avons tout prévu. Laura a fait une salade de pâtes avec un tas d'autres aliments mélangés. Laurent nous a fait sa légendaire tapenade, Fred a confectionné une tarte salée à la ratatouille et moi je ramène le Champagne. Sans oublier les bières de Fred. Vivement l'après-course !






Quand nous arrivons à Sissy, nous cherchons un peu, mais nous finissons par trouver la voiture de Daniel, très connue, car c'est toujours au son de son klaxon que chaque départ de course est donné. Nous nous stationnons donc Rue René Lefevre, juste au pied du départ du second KEC. Nous décidons de faire un peu de marche et donc de monter tranquillement ce second KEC. Il va être terrible car les appuis sont rendus très difficiles à cause des herbes hautes, des nombreux trous, des orties, des ronces, … j'en passe et des meilleurs. Pourtant, Daniel a fait un travail de sape pour rendre ce chemin le plus accessible possible aux coureurs. Quand nous sommes en haut de cette difficulté, nous voyons sur notre droite, que dans la vallée, se trouvent plusieurs autres voitures au pied du premier KEC. Alors nous y descendons. Quelle chaleur !!!









On y retrouve Daniel, qui entre-temps a récupéré sa voiture pour se placer ici. Il y a aussi Jojo et Anaïs, Jérôme, Sébastien qui comptera une fois de plus parmi les favoris, Vincent avec qui j'avais terminé ma course dimanche dernier à Luzoir, et plein d'autres. Toujours dans la bonne humeur et le sourire ce genre de courses ! Les lunettes de soleil seront intégrées à la panoplie du coureur ce soir. En ce qui concerne les trois ''KEC'', Daniel nous explique que les difficultés se situent toujours en début de grimpette et que sur le finish c'est plus plat. On verra bien ce que ça va donner au fil de la soirée et donc des courses.






Laura ne va pas courir. Elle va nous encourager et prendre quelques photos. D'ailleurs je ne suis pas certain que le port des sandales pour grimper dans la caillasse, soit ce qu'il y a de mieux ! Je la laisse au pied de la première montée pendant que je pars faire mon petit échauffement avec Laurent et Fred. En fait nous allons jusqu'à ma voiture par la route (750 mètres) afin de nous préparer aussi et boire un coup, puis nous revenons vers le départ. Donc on va se satisfaire de cet échauffement de 1,5 kilomètre. Les sensations sont étranges. Envie de courir mais envie aussi d'être à la piscine à l'ombre.



PREMIER ''KEC'' – Le KEC du Mont-Blanc :





Nous voici donc au départ du premier ''Kilomètre en Côte''. Celui-ci va se courir sans le moindre abri et que dans la caillasse. J'ai choisi de mettre mes trails. Je ne sais pas si c'est le dénivelé qui est pour quelque chose dans le nom de cette première course : Le Mont-Blanc, mais ça pourrait faire peur ! Il fait 34 degrés. Mon fils Lucas est parti se positionner à mi-course pour prendre des photos pendant que Laura va se placer dans l'endroit le plus pentu de ce premier KEC. Daniel nous donne les dernières consignes, puis grimpe dans son automobile. Il commence à rouler, faisant envoler un beau panache de poussière dans son sillage et actionne son klaxon. Il est 19 heures.







C'est parti pour tout le monde. Nous sommes 20 coureurs sur cette première course. Lors des premiers appuis, je suis moins rapide que bien d'autres et je me retrouve rapidement à la 8ème place juste devant Laurent. Fred est parti raisonnablement. C'est normal et bien sage de sa part, lui qui revient d'une longue blessure. Une centaine de mètres plus loin, nous sommes dans les pourcentages les plus importants de l'épreuve. Ça dure ainsi pendant 200 mètres. J'ai commencé à remonter les places avec toujours Laurent dans ma foulée. Je suis 7ème, puis 6ème et maintenant à la 5ème place avec Vincent se trouvant une dizaine de mètres devant moi. En tête Idriss a fait le trou devant Sébastien et Jérôme un peu plus loin.







Quand j'arrive à la fin des gros pourcentages, je change mon rythme et l'accentue nettement. Laurent tient toujours bien, même s'il a quelques mètres de retard. Je suis maintenant revenu dans la foulée de Vincent, puis je me décale pour me placer à ses côtés. Nous restons côte-à-côte pendant quelques dizaines de mètres, avant que j'en remette une couche. Nous tournons très légèrement sur la droite et au loin j'aperçois quelques voitures stationnées. Je pense que c'est l'arrivée. Je reviens assez vite sur Jérôme qui est troisième, et je le double même, mais je me rends compte que ce n'est pas l'arrivée et qu'il reste un peu moins de 200 mètres à faire sur du plat mais toujours dans la caillasse. Jérôme me redouble et je n'essaye même pas de m'accrocher. Il va finir avec quatre secondes d'avance sur moi. Je termine le premier KEC 4ème/20 en 4'08''.







J'ai tout de suite le goût de sang dans la bouche. Ce n'est pas très agréable mais c'est quand même synonyme que je me suis ''arraché'' sur cette course. Laurent termine 9 secondes derrière moi avec Vincent qui est intercalé entre nous deux. Nous commençons à descendre en direction du départ du second KEC quand nous croisons Fred qui en termine courageusement et avec le sourire. Anaïs va terminer non loin de lui.




Classement du KEC du Mont-Blanc :
1er/20 en 3'41'' Idriss BENSALEM (ASG Gauchy Athlétisme) –1er cadet homme.
2ème/20 en 4'00'' Sébastien MARCEL (non licencié) –1er master 1 homme.
3ème/20 en 4'04'' Jérôme DEFRASNE (ASG Gauchy Athlétisme) –1er senior homme.
4ème/20 en 4'08'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) –2ème master 1 homme.
5ème/20 en 4'11'' Vincent ROI (ASG Gauchy Athlétisme) –1er master 2 homme.
6ème/20 en 4'17'' Laurent LELEU (non licencié) –3ème master 1 homme.
9ème/20 en 5'07'' Frédéric CAPELLE (non licencié) –2ème senior homme.
12ème/20 en 6'29'' Anaïs DIARD (CAP 21) –2ème senior femme.

DEUXIÈME ''KEC'' – Le KEC de la Voyette Carpentière :


   
Nous n'avons fait aucun footing entre les deux KEC. La descente dans la verdure en chemin mono-trace est trop ''casse-gueule'' pour s'y risquer. Et ça nous permet aussi de récupérer car le goût de sang au fond de la gorge a du mal à passer. Je ne suis pas le seul car ça fait la même chose pour Laurent et Fred. En ce qui concerne Laura, elle n'a pas ce souci ! Étrange !!! Je me moque, mais elle n'arrête pas de monter et de descendre avec ses sandales dans la caillasse. C'est aussi du sport ça ! Nous profitons que ma voiture soit juste au départ de cette seconde course pour aller nous réhydrater.



Les coureurs arrivent tranquillement en marchant comme nous un à un et profitent de l'ombre de la ferme. La ligne de départ est placée juste à cet endroit. Daniel a placé sa voiture devant cette ligne de départ mais sur le côté pour ne pas nous gêner car sur ce KEC il lui sera impossible de le faire en voiture. Il va devoir faire le grand tour par le premier KEC pour retrouver l'arrivée. Cette fois-ci, un coureur fait l'impasse et nous ne serons donc plus que 19 à nous attaquer à cette seconde difficulté de la soirée. Il fait toujours 34 degrés mais nous aurons une partie à l'ombre cette fois-ci.


D'ailleurs je préfère lever les lunettes et les placer au-dessus de ma tête car il va falloir être très attentif pour poser les pieds dans cette première partie de course. Je dis à Laurent qu'il va falloir partir un peu moins vite, puis gérer le mono-trace et ensuite accélérer plus haut. Je vais essayer de faire ce que j'ai dit même si je sais que souvent les plans que je concocte partent en fumées dès que je me mets à courir. Ah, le klaxon a retenti. Il est 19 heures 30. Il y a une cinquantaine de mètres avant que le chemin en herbe ne se rétrécisse énormément. Je suis en cinquième place, mais je fais un petit effort pour prendre la quatrième position et donc bien me placer dans la montée étroite. Mais juste avant que ça ne monte fort, je ne fais pas assez attention où je mets mon pied, et le gauche se ''plante'' sur une petite butte cachée par les hautes herbes. Mais plus de peur que de mal car même si j'ai perdu quelques secondes, je conserve ma place et j'entame cette grimpette.







Elle n'est pas facile du tout. Des trous sont cachés un peu partout. Les ronces et les chardons tentent d'accrocher nos jambes. Mais les boosters me protègent des griffures. Je reviens juste dans la foulée de Jérôme. Mais je dois le laisser repartir un peu car en étant trop près je ne vois plus du tout le moindre piège. Je me place donc à 2-3 mètres derrière. Je gère beaucoup mieux cette seconde course car j'avais fini la première dans le rouge. Là je me sens très bien.





Nous quittons la fin du chemin herbeux, ce qui n'est pas plus mal car les entorses auraient pu se présenter. Je retrouve la partie commune avec le premier KEC pour la fin de course. J'aperçois à nouveau les voitures, mais je sais cette fois-ci que ce n'est pas la ligne d'arrivée. Je suis dans la foulée de Jérôme. Petit virage sur la droite avec la ligne en point de mire. Jérôme accélère. Je ne vais pas essayer de m'accrocher car de toutes façons il est plus fort que moi et je pense aussi à la dernière course qui nous attend. Je vais finir trois secondes derrière lui. Je termine 4ème/19 en 4'36''.







Laurent aura fait une très belle montée, en gérant la grosse difficulté comme moi et finira par doubler Vincent. Il ne termine qu'à 5 secondes de moi et prend la place juste après la mienne. On croise à nouveau Fred qui est dans le dur mais qui se bat toujours avec le sourire. Il ne lâche rien. C'est pareil pour Anaïs qui s'accroche bien et finit fort sur la partie plus roulante.





Classement du KEC du Mont-Blanc :
1er/19 en 4'05'' Idriss BENSALEM (ASG Gauchy Athlétisme) –1er cadet homme.
2ème/19 en 4'27'' Sébastien MARCEL (non licencié) –1er master 1 homme.
3ème/19 en 4'33'' Jérôme DEFRASNE (ASG Gauchy Athlétisme) –1er senior homme.
4ème/19 en 4'36'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) –2ème master 1 homme.
5ème/19 en 4'41'' Laurent LELEU (non licencié) –3ème master 1 homme.
6ème/19 en 4'43'' Vincent ROI (ASG Gauchy Athlétisme) –1er master 2 homme.
9ème/19 en 5'50'' Frédéric CAPELLE (non licencié) –2ème senior homme.
12ème/19 en 7'37'' Anaïs DIARD (CAP 21) –2ème senior femme.

TROISIÈME ''KEC'' – Le KEC DE CHATILLON :




Cette dernière course de la soirée va se dérouler en quasi intégralité sur le bitume. Seule l'arrivée sera sur un chemin plus proche de la caillasse que du bitume. Elle se situera pratiquement au même endroit que les deux premières courses, mais une quarantaine de mètres avant. Je descends vers le départ, qui ne se fera plus sur la commune de Sissy mais cette fois-ci sur celle de Châtillon-sur-Oise. Je suis en compagnie de Laura, Laurent, Fred et Jérôme. Je trouve que la descente est relativement douce, mais ça aurait été tellement bien que ça dure ainsi jusqu'en bas mais ce n'est pas le cas car ça descend avec beaucoup plus de pente sur les 300 derniers mètres.






Par contre, une fois en bas, on peut profiter de l'ombre. La température a légèrement baissé. Il ne fait ''plus'' que 32 degrés. C'est parce que je n'ai pas le temps de retourner à ma voiture, sinon j'aurais troqué mes chaussures de trail contre celles pour la route. Deux journalistes de la presse locale sont présents pour cette dernière épreuve. Nous allons être 21 coureurs à nous élancer sur ce dernier départ de la soirée, même si le vainqueur des deux premiers, préfère en rester là pour aujourd'hui. Les cartes vont donc être redistribuées pour la victoire ! Fred profite de l'herbe et de l'ombre pour reprendre son souffle. Il apprécie bien mais il souffre. Le pauvre va finir par nous en vouloir de l'avoir attiré ici.






Il est 20 heures, Daniel actionne son klaxon est c'est parti … comme des bolides pour beaucoup de coureurs. Je me retrouve rapidement en 8ème place, mais au bout d'une cinquantaine de mètres je suis à la cinquième place. Vincent m'a doublé et un autre coureur, Cédric, est parti comme une bille et m'a déposé. Il a une trentaine de mètres d'avance sur moi, alors que je suis juste derrière Vincent. J'attends que la partie la plus difficile soit quasiment terminée pour accélérer vraiment. J'ai remis mes lunettes de soleil car ce dernier commence à être rasant. Je passe Vincent et le distance. Je suis dans le tronçon en faux-plat bien prononcé mais roulant. Tout devant, Jérôme a pris la tête et fait le trou sur Sébastien. Laurent est un peu plus loin de moi sur cette dernière épreuve. 






Je n'attends pas que ça devienne plus plat pour porter mon effort. Je comble très rapidement mon retard pris sur Cédric et le double sans me relâcher, histoire de le distancer quelque peu. Puis je gère ma fin de course en conservant cet écart. Sébastien est trop loin devant moi pour pouvoir espérer quoi que ce soit. Je termine cette troisième course 3ème/21 en 3'53''.











C'est le meilleur de mes trois chronos de la soirée. Ce n'est pas vraiment une surprise même si la fatigue s'est accumulée car c'était le plus roulant des trois. Laurent était un peu moins dans le coup cette fois-ci. Il va finir juste après Vincent. Frédéric va terminer ici avec le meilleur de ses chronos également. Laura poursuit ses montées et ses descentes sur les pentes de la vallée de l'Oise inlassablement. Increvable ma tite Laura !!!

Classement du KEC du Châtillon-sur-Oise :
1er/21 en 3'40'' Jérôme DEFRASNE (ASG Gauchy Athlétisme) –1er senior homme.
2ème/21 en 3'47'' Sébastien MARCEL (non licencié) –1er master 1 homme.
3ème/21 en 3'53'' Jeff BACQUET (Marne-et-Gondoire Athlétisme) –2ème master 1 homme.
4ème/21 en 3'56'' Cédric COLFAUX (non licencié) –3ème master 1 homme.
5ème/21 en 4'06'' Vincent ROI (ASG Gauchy Athlétisme) –1er master 2 homme.
6ème/21 en 4'10'' Laurent LELEU (non licencié) –4ème master 1 homme.
9ème/21 en 5'10'' Frédéric CAPELLE (non licencié) –2ème senior homme.
11ème/21 en 5'52'' Anaïs DIARD (CAP 21) –1ère senior femme.






Maintenant place à l'après-course. Pendant que Laura et Lucas partent directement à pied dans la cour de la Mairie de Châtillon-sur-Oise, je pars avec Laurent et Fred faire une récupération en direction de la voiture. Car tout notre ravitaillement bien précieux y est. Une fois à la voiture, nous la ramenons dans la cour de la Mairie de Châtillon-sur-Oise. Nous y retrouvons Laura, Lucas ainsi que les autres coureurs et Jojo, Anaïs et les autres.







On commence par trinquer tous les cinq au Champagne, puis nous enchaînons avec la tapenade de Laurent et la tarte à la ratatouille de Frédéric. Qu'est-ce que j'adore le ''Kilomètre En Côte'' !!! Une bonne bière accompagne avec perfection notre repas. Puis nous passons à la salade de pâtes de Laura. La seule chose que nous n'avons pas ramené c'était le dessert, mais Jojo a eu l'extrême gentillesse de faire un gâteau et sur le dessus, elle y a écrit les prénoms de … Jeff et Laura, en plus de sa fille Anaïs. C'est trop mignon et gentil !!!







Tout le monde part petit à petit mais nous allons être les derniers à ''squatter'' la cour de la Mairie. Il fait bien noir, mais encore très bon. Le bitume est tout chaud. On resterait bien ici, mais il va falloir quand même reprendre la route car avant d'arriver chez Laura, on va devoir déposer nos deux ''colis'' en cours de chemin. Oups, pardon Laurent et Fred !!!








Aucun commentaire: